lundi 22 août 2016

Table ouverte aux auditeurs : déjeuner de la Communauté IHEDN à Paris

déjeuner de la Communauté IHEDN le vendredi 14 octobre 2016 à partir de 12h à  la Rotonde de l’école militaire. 
Vous pourrez vous inscrire directement en ligne ici, sur le site de l’AA-IHEDN
C'est un vendredi afin que nos camarades de provinces puissent se déplacer éventuellement en fin de semaine.


Ces déjeuners ont pour vocation de permettre à l’ensemble des auditeurs de faire connaissance au-delà de leur comité, au-delà de leur session et, au fil du temps, de développer des liens d’amitié et de se rassembler en groupes d’intérêts intellectuels. Motivés pour travailler ensemble sur des sujets divers, ils pourront devenir force de propositions et d’actions dans les domaines concernant l’Institut. 


vendredi 5 août 2016

La rédaction se met au vert.

En souhaitant à toutes et à tous de bonnes vacances s'ils en prennent (nos soldats veillent en permanence...), la rédaction du site réduit ses publications jusqu'au 15 août, en fonction de l'actualité.


Merci, bon été !

mardi 2 août 2016

Les restructurations de la défense en 2017

MINISTÈRE DE LA DÉFENSE

DÉLÉGATION À L’INFORMATION ET À LA COMMUNICATION DE LA DÉFENSE

COMMUNIQUÉ DE PRESSE


Paris, le mercredi 27 juillet 2016

Restructurations Défense 2017

Pour la deuxième année consécutive, la Décision Ministérielle (DM), publiée ce jour, annonce l'accroissement des effectifs globaux du ministère avec une création nette de 400 emplois civils et militaires. Après une augmentation de 2 300 postes en 2016, cette décision vise à soutenir les armées, directions et services, plus que jamais mobilisés tant sur le territoire national que sur les théâtres extérieurs pour assurer la sécurité des Français dans un contexte de menaces exceptionnelles.

Cette décision s'inscrit dans la continuité du choix du Président de la République de supprimer toute déflation d'effectifs au sein du ministère de la Défense jusqu'en 2019. Elle prend particulièrement en compte les besoins des forces opérationnelles et de leurs soutiens conformément aux arbitrages rendus lors de du conseil de Défense du 6 avril 2016.

Un effort sans précédent est ainsi consenti sur les effectifs des armées pour s'adapter aux nouvelles priorités que sont les unités opérationnelles, la cybersécurité, le renseignement et la fonction protection.

En parallèle, le ministère de la Défense poursuit ses plans de transformation et d'adaptation pour assurer le déploiement d'effectifs supplémentaires vers les priorités fixées dans la loi de programmation militaire et son actualisation.

L'ensemble des mesures prévues en 2017 contribue à l'optimisation de l'organisation du ministère et à la montée en puissance des domaines prioritaires, avec notamment :

  • Armée de Terre :
- le renforcement de la 13e demi-brigade de légion étrangère (13e DBLE) ;
- le renforcement du 5e régiment de dragons ;
- la poursuite de la montée en puissance du 5e régiment de cuirassiers aux Émirats arabes unis.

  • Marine nationale :
- le renforcement général pour la marine nationale des unités de protection, de défense maritime du territoire et des centres opérationnels ;
- la création d'un peloton de surveillance maritime et portuaire de la gendarmerie maritime à Dunkerque-Calais.

  • Armée de l'air :
- la poursuite de la logique de concentration des moyens par pôles de spécialisation au sein de l'armée de l'air ;
- la préparation de la montée en puissance de nouvelles flottes d'aéronefs (Airbus A330 MRTT, C130J Hercules, drone Reaper).

La Direction du renseignement militaire (DRM) et la cyberdéfense poursuivent leur montée en puissance. Le centre d'analyse en lutte informatique défensive et le commandement opérationnel de la cyberdéfense sont ainsi renforcés au sein des armées.

La Direction générale de l'armement (DGA) bénéficiera quant à elle de l'allègement des déflations au profit des domaines prioritaires.

Le Service des essences des armées (SEA) voit ses mesures actualisées, entrainant un report ou une annulation de certaines d'entre elles.

Enfin, un quatrième centre du Service militaire volontaire (SMV) ouvrira à Châlons-en-Champagne en janvier 2017.

Le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, souhaite que la qualité du dialogue social reste une priorité. Un plan d'accompagnement du personnel est donc adossé à ces mesures de réorganisation afin d'accompagner de manière individualisée les civils et militaires concernés.

Contacts presse :

Cabinet du ministre de la Défense
Les conseillers pour la communication et la presse
Tél : 01 42 19 41 80
com.cabinet@defense.gouv.fr

DICoD
Centre de presse :
Tél. : 09 88 67 33 33
presse@dicod.fr

samedi 30 juillet 2016

Libération de Lyon : cérémonies

Après la cérémonie au Veilleur de Pierre le 27 juillet, rendez-vous à la rentrée aux cérémonies :

Vendredi 2 septembre pour la libération du 8e arrondissement (inauguration des squares Rosette CONTET et Lily Egeldinger), et samedi 3 septembre pour la libération de Lyon.



jeudi 28 juillet 2016

La revue Défense est parue

UNION-IHEDN



Le numéro 181 daté juillet-août 2016 est en cours de diffusion. Dans ce numéro d’été, vous lirez notamment :
– un entretien avec Bruno Sainjon, PDG de l’ONERA
– un focus abondamment illustré sur Eurosatory
– un entretien avec Patrick Haimzadeh, chercheur indépendant, spécialiste de la Libye
– un nouvel article de Luisa Pace consacré à Daesh
– la rubrique habituelle de Patrick Michon consacrée dans ce numéro à l’armement de la Pologne
– une interview de Thierry Dassault sur la cybersécurité
– la suite de la réflexion de Patrick Bouhet sur la stratégie autour de l’exemple d’Austerlitz
– une évocation historique des accords de Genève
– un nouvel article sur l’IE et les think tanks
– un article d’Irina Bokova, directrice générale de l’Unesco
et toutes les rubriques habituelles…

mercredi 27 juillet 2016

Garde nationale : le rapport de la Commission du Sénat

Le rapport complet de la commission des affaires étrangères et de la Défense du Sénat au sujet de la Garde Nationale ainsi que le communiqué de presse sont disponibles ici :

Rapport                      Communiqué de presse

Ce rapport est particulièrement intéressant, remarquablement argumenté, et pourra vous servir afin de répondre aux questions que vous pourriez avoir en  ce moment après les évènements que vous savez.

Au sujet des questions que vous pourriez avoir de la part des médias sur les propos tenus par les autorités de l’Etat sur le recours à la réserve la consigne pour le moment est d’attendre tant que nous n’avons pas de renseignements fournis (éléments de langage) par le Ministère de la défense.

lundi 25 juillet 2016

Une nouvelle promotion en Session en Région

Parution au JORF du 20 juillet de l’Arrêté du 18 juillet 2016 portant désignation des auditrices et auditeurs de la 204e session en région (promotion « Félix Eboué ») de l'Institut des hautes études de défense nationale qui s'est déroulée en Martinique, en Guyane et en Guadeloupe du 6 au 25 juin 2016.


dimanche 24 juillet 2016

La réserve opérationnelle civile, comment ça marche?

Publié le 17/07/2016 à 19:03 par l'AFP

La réserve opérationnelle
Qui peut répondre à l'appel à rejoindre la réserve opérationnelle civile, lancé après l'attentat de Nice par les autorités qui souhaitent renforcer la présence sur le terrain? Voici les conditions d'admission des civils et les missions qui peuvent leur être confiées dans la police et la gendarmerie.

La réserve opérationnelle civile de la police compte 3.000 volontaires. Jusqu'en 2011, elle était composée exclusivement de policiers retraités. Elle est désormais accessible aux citoyens de 18 à 65 ans. Cette ouverture aux civils visait initialement à renforcer le liens entre la police et la population mais pour l'essentiel, les réservistes restent d'ex-policiers.
Selon les disponibilités du réserviste, des missions rémunérées de soutien ou spécialisées sont proposées pour une période 30 jours maximum par an.
Pour devenir réserviste de la police nationale, il faut "être en règle au regard des obligations du service national (journée de défense pour ceux nés après le 31 décembre 1979), ne pas avoir été condamné soit à la perte des droits civiques ou à l'interdiction d'exercer un emploi public, soit à une peine criminelle ou correctionnelle inscrite au bulletin n°2 du casier judiciaire et enfin posséder l'aptitude physique requise".
Les candidats doivent suivre une formation initiale de dix jours dans une école nationale de police, pour acquérir les bases juridiques et techniques. Ceux recrutés pour leur expertise effectuent une seule journée de formation.
L'indemnité journalière est calculée en fonction des compétences.
Le réserviste de la police nationale n'est pas armé mais peut être doté d'un gilet pare-balles s'il exerce des missions sur la voie publique. Les autres sont en tenue civile.

La gendarmerie dispose actuellement de 25.000 réservistes au sein de sa réserve opérationnelle dite de "niveau 1", dont 70% de civils. Le gouvernement souhaite mobiliser jusqu'à 9.000 réservistes pour soutenir et soulager les forces actives.
Pour intégrer la réserve, il faut avoir entre 17 et 30 ans, avoir satisfait aux obligations du service national et être jugé apte physiquement et moralement.
Les candidats doivent effectuer une préparation militaire de gendarmerie de 15 jours ou une préparation militaire supérieure de 30 jours et passer ensuite un temps en unité de gendarmerie.
Ces préparations consistent à apprendre les rudiments de l'intervention professionnelle, les bases règlementaires et légales de la mission ainsi que les bases de secourisme et de déontologie.
Ensuite, après formation, un certificat d'aptitude aux tirs leur est délivré, leur permettant d'être armés. Ils sont également assermentés et bénéficient du statut d'agent de police judiciaire adjoint.
Des missions opérationnelles en appui des unités notamment dans le cadre de la lutte antiterroriste territoriale peuvent leur être confiées.
Les réservistes sont rémunérés en fonction de leur grade et peuvent servir au maximum 90 jours par an. En moyenne, ils gagnent 89 euros net par jour.

vendredi 22 juillet 2016

Sécurité : demandez votre guide PIXEL, la bible de la videoprotection

Guide PIXEL de la vidéoprotection - 7ème édition (2016-2017)
Plus de 200 pages d'informations utiles sur la vidéoprotection.
Commandez gratuitement votre exemplaire avant le 25 juillet  !

Au sommaire cette année...
  • Dossier spécial analyse d'image : peut-on donner des oreilles et un cerveau aux caméras ? Solutions techniques, cadre juridique, retours d'expérience d'utilisateurs, conseils utiles...
  • Études de cas de sites équipés de vidéoprotection.
  • Avis d'experts dans des domaines variés : marché de la vidéoprotection, actualité juridique, utilisateurs...
  • Une présentation de nos activités, de nos partenaires.
  • Un annuaire des entreprises membres de l'AN2V : conseil, constructeurs, intégrateurs, distributeurs, télévidéosurveilleurs... Plus de 95 entreprises référencées !
Guide diffusé à 7 000 exemplaires, dont 3 000 sur précommandes

Pour commander le guide gratuitement il vous suffit de cliquer sur le lien ci-dessous
pour accéder au formulaire disponible sur notre site web.
Offre valable jusqu'au 25 juillet 2016
(Sans engagement / sans frais de port / vos coordonnées ne sont pas transmises à des tiers)
Commander le guide
Livraison à votre adresse à partir du 1er septembre

jeudi 21 juillet 2016

Stratégies de séduction et jeux d'influence : le décryptage de Pierre Fayard


L'été est là. Et l'on sait que les vacances constituent un créneau idéal pour séduire. Or la séduction fait partie intégrante du soft power. Elle s'inscrit dans les jeux d'influence les plus légers comme les plus sérieux. Docteur en sciences de l'information et de la communication, professeur de stratégie à l'université de Poitiers, pionnier et praticien reconnu de l'intelligence économique, Pierre Fayard vient de publier Douze stratégies pour séduire. Quand le cinéma fait sa séduction (VA Press, 2016), une approche comparative des modes de séduction en fonction des contextes culturels.
Dans l'entretien qu'il a accordé à "Communication & Influence", Pierre Fayard note que la séduction refuse la coercition, préférant faire en sorte que l'autre entre dans notre jeu. Fin connaisseur de Sun Tzu, 4e dan d'aïkido, Pierre Fayard est aussi un grand voyageur, qui a longtemps vécu en Afrique, en Asie et en Amérique latine (il est ainsi professeur visitant au Brésil). Certes, entre la séduction et la manipulation, la frontière peut parfois sembler ténue. Mais au final, restent notre conscience et notre libre-arbitre.

mercredi 20 juillet 2016

Nouvelle promotion d'auditeurs à venir

L'arrêté du 11 juillet 2016 portant désignation des auditeurs de la 69e session nationale « politique de défense » et de la 53e session nationale « armement et économie de défense » de l'Institut des hautes études de défense nationale (cycle 2016-2017) est paru :



mardi 19 juillet 2016

Une médaille nationale de reconnaissance aux victimes du terrorisme

Toutes nos pensées vont aux victimes de Paris ou de Nice et à leur proches.
Une marque de reconnaissance, au moins symbolique, s'avérait nécessaire.

Le décret du 12 juillet 2016 crée une médaille nationale de reconnaissance aux victimes du terrorisme destinée à manifester l'hommage de la Nation aux victimes d'actes terroristes commis sur le territoire national ou à l'étranger au bénéfice des Français tués, blessés ou séquestrés lors d'actes terroristes commis sur le territoire national ou à l'étranger et aux étrangers tués, blessés ou séquestrés lors d'actes terroristes commis sur le territoire national ou à l'étranger contre les intérêts de la République française.
L'avers est une fleur à cinq pétales marqués de raies blanches pour rappeler la couleur du ruban et chargée de cinq épis de feuilles d'olivier pour symboliser la valeur de la paix au sein de la République. Au centre, une médaille couleur argent bordée de bleu, avec l'inscription « REPUBLIQUE FRANÇAISE » et, au cœur, la statue de la place de la République à Paris.
Le revers est une fleur à cinq pétales marqués de raies blanches pour rappeler la couleur du ruban, et chargée de cinq épis de feuilles d'olivier pour symboliser la valeur de la paix au sein de la République.
Au centre, une médaille bordée de bleu, chargée de la devise « LIBERTE - EGALITE - FRATERNITE » et au cœur, deux drapeaux français croisés.