mercredi 31 octobre 2018

Bal de la Marine

L'Amicale des Anciens Marins de Lyon organise le Bal de la Marine le samedi 3 novembre 2018 à la salle Poperen à Meyzieu et vous y êtes cordialement invités.

mardi 30 octobre 2018

L'ARMEMENT DE LA SÉCURITÉ PRIVÉE, 

UNE RÉVOLUTION CULTURELLE

Pascal Gérard , Directeur adjoint chargé des opérations - CNAPS
En 2017, la loi autorisant l'armement des agents de sécurité privée constitue un changement majeur. De même, l'agrément des organismes de formation entraîne de nombreuses évolutions pour la profession.
Zoom.

L'ARRÊTÉ SUR L'ARMEMENT DES AGENTS DE SÉCURITÉ 

EST PARU

armement sécurité privée
L'arrêté fixant les conditions  d'acquisition, de détention et de conservation des armes dans la sécurité privée était attendu, il est paru au Journal Officiel du 7 octobre.

Le décret n° 2017-1844 du 29 décembre 2017 relatif à l'exercice de certaines activités privées de sécurité avec le port d'une arme prévoit l'armement en catégorie D (matraque, tonfas, lacrymogènes) et B (armes de poing) de certaines catégories d'agents privés de sécurité et d'agents de protection physique des personnes. 
Les arrêtés relatifs à l’armement définissent :
  • le contenu de la formation initiale et des entraînements annuels à l’armement, pour les activités de sécurité exercées avec des armes de catégories B et D ;
  • le contenu de la formation continue (MAC) ;
  • le cahier des charges que devront respecter les organismes de formation pour être certifiés et autorisés par le CNAPS afin de réaliser ces formations ;
  • les exigences techniques d’acquisition et de stockage des armes.

lundi 29 octobre 2018

Cyber, les nouvelles




Les nouvelles cybermenaces

" Les cyberattaques prennent sans cesse de nouvelles formes " nous révèle la déléguée générale du Clusif
(Club de la sécurité information français).
 Voir l'interview

LE NOMBRE DE CYBERATTAQUES PAR MAIL 

EXPLOSE EN 2018

email malveillant
Au cours du premier semestre 2018, les deux tiers du trafic d’emails n'étaient pas " propres ", selon une étude publiée récemment.

Sur la base de l'analyse d'un échantillon de plus d'un demi-milliard d'emails lors du premier semestre 2018, FireEye, l'un des spécialistes mondiaux de la sécurité réseau, a constaté que moins d'un tiers du trafic de courrier électronique observé au premier semestre 2018 était considéré comme " propre " et effectivement livré dans une boîte de réception. Un email sur 101 avait une intention malveillante.
"L’email est non seulement la forme de communication la plus répandue, mais c'est aussi le vecteur le plus populaire pour les cyberattaques. Cela fait de l'email la plus grande vulnérabilité pour chaque organisation ", explique Ken Bagnall, vice-président de la sécurité de la messagerie chez FireEye. "Des logiciels malveillants aux attaques sans charges malveillantes, en passant par les attaques d'usurpation d'identité comme la fraude au PDG, un seul email malveillant peut causer des dommages importants à la marque et des pertes financières. En choisissant une solution de sécurité de messagerie avec des fonctionnalités basées sur les connaissances en temps réel acquises sur le terrain, et en apprenant aux utilisateurs à toujours s'assurer qu'ils communiquent bien avec les individus avec lesquels ils pensent communiquer, les entreprises peuvent mieux se défendre contre les attaques." 
Avec le développement des solutions de sécurité axées sur la détection des logiciels malveillants, les cybercriminels adaptent maintenant leurs attaques, exposant les entreprises à des attaques sans charges malveillantes. En fait, la majorité des attaques bloquées (90 %) pendant l'analyse étaient sans logiciels malveillants, les attaques d’hameçonnage (phishing) représentant à elles seules 81 % des emails bloqués sans codes malveillants, soit presque le double entre janvier et juin 2018. Les données indiquent également que les attaques d’hameçonnage continueront d'augmenter, tandis que les attaques d'usurpation d'identité demeurent relativement proportionnelles au nombre total d'attaques observées.

dimanche 28 octobre 2018

La région de gendarmerie réunit ses réservistes citoyens

Ce vendredi, le général Philippe GUIMBERT, commandant de la région de gendarmerie Auvergne-Rhône-Alpes, commandant la gendarmerie pour la zone de défense et de sécurité Sud-Est accueillait ses réservistes citoyens de l'état-major et du groupement départemental du Rhône, pour un déjeuner de cohésion convivial et bien utile à faire connaissance mutuellement.


L'occasion était donnée d'accueillir de nouveaux volontaires, notamment Simon HOAYEK, fondateur et dirigeant du groupe BYBLOS, Jo REINA, collaborateur discret mais efficace de la CPME, 
et de décerner la médaille des Services Militaires Volontaires à Pascal BLAIN, directeur régional de Pôle Emploi et réserviste citoyen à l'état-major ainsi qu'à François VALLIN, de KEOLIS, RC au groupement départemental.
Notre camarade auditeur Yannick BOUCHET se voyait reconduit dans son engagement et promu au grade le lieutenant-colonel de réserve citoyenne.
Notre camarade auditeur, le LCL (RC) Jean-Paul BERNARD, se voyait destinataire d'une Lettre de Félicitation de la Région de gendarmerie, pour sa participation remarquable au lancement de la brigade numérique - à ce jour pleinement opérationnelle.



Nous remercions également Marie-Laure GONNET, responsable du Bureau de l'accompagnement du personnel Réserve Citoyenne auprès de l'état-major de la Région de gendarmerie, pour l'organisation de cette réunion sympathique et efficace.

C. Réville - CEN (RC), GGD69
photos : J.-P. Bernard, LCL (RC), RGARA

Nouvelles des Armées

Toulon: Pour son retour en mer en 2019, le «Charles-De-Gaulle» opérera dans l’océan Indien

DÉFENSE Cette première opération, après les travaux de rénovation du porte-avions engagés début 2017, s’inscrit dans un contexte de tension en mer de Chine méridionale...
20 Minutes avec AFP
Publié le 19/10/18 à 11h36 — Mis à jour le 19/10/18 à 12h11
Le porte-avions Charles-De-Gaulle se rendra dans l’océan Indien en 2019, quand les travaux de rénovation du bâtiment engagés début 2017 seront achevés, a annoncé vendredi la ministre des Armées Florence Parly.
« Le fait que le Charles-De-Gaulle retrouve bientôt la mer avec ses pleines capacités opérationnelles, va redonner à notre groupe aéronaval une puissance de projection et en renforcer la dimension politique. Il est d’ailleurs prévu qu’il se rende dans l’océan Indien en 2019 », déclare la ministre dans un entretien accordé à La Provence.

Des atteintes au droit international en Chine méridionale

« Nous avons toujours été en première ligne pour défendre un droit imprescriptible qui est la liberté de navigation dans les eaux internationales », poursuit Florence Parly. « Et chaque fois qu’il y aura des atteintes à ce principe fondamental du droit international, comme c’est le cas en ce moment en Chine méridionale, nous manifesterons notre liberté d’agir et de naviguer dans ces eaux », ajoute-t-elle.
La France est engagée dans une stratégie de diplomatie militaire afin de préserver ses intérêts et contribuer à contrer les velléités territoriales de Pékin. Fin mai, un bâtiment de projection français, le Dixmude, avait déjà croisé en mer de Chine méridionale, et une mission aérienne d’une envergure inédite a eu lieu en août en Asie du Sud-Est, impliquant trois Rafale, un avion de transport militaire A400M, un A310 et un ravitailleur.
Depuis 2014, la France fait régulièrement patrouiller ses navires en mer de Chine méridionale pour marquer son attachement à la liberté de navigation. En 2016, le ministre français de la Défense Jean-Yves Le Drian, appelait les marines européennes à « une présence aussi régulière et visible que possible dans les espaces maritimes en Asie ».■

Synthèse du point presse
du ministère des armées

qui revient notamment sur les 1 an du plan famille, plan annoncé par la Ministre des Armées l’année dernière pour remédier aux fragilités du métier, dans la mesure où « Il n’y a pas de soldat fort sans famille heureuse » : à télécharger ici.

samedi 27 octobre 2018

BlendWebMix : l'évènement web de l'année. C'était cette semaine à Lyon

Cette année encore, et pour sa sixième édition, la "Cuisine du Web" réunissait plus de 1 800 acteurs du web - du plus modeste codeur aux plus grands groupes impliqué dans le numérique.

BlendWebMix : cette grande fête d'internet, conçue autour d'un concept fort : le MIX, a mélangé (et secoué)  les acteurs engagés du web appelés durant deux journées conviviales et studieuses à la fois, à apprendre, échanger, se rencontrer. Une recette dont le succès se confirme d'année en année ("vaut le détour") et qui malgré un coût plutôt classé "grande tables" propose une carte "quatre étoiles".
Un cocktail de choc. N'oubliez pas l'olive.

Stands et start-ups ou grandes sociétés, networking intense dans les 3 000 m2 du Palais des Congrès, talks et keynotes constituent les ingrédients de base de la recette : même si le vocabulaire est anglo-saxon, il s'agit bien de gastronomie numérique lyonnaise.

  


Cette année, le thème "MUTANTS" - les nouvelles identités numériques - a suscité 100 conférences, 60 animations, 10 000 tweets et 16 000 vues YouTube. Notamment : "the secret world of graphic design filmmaking" par Annie ATKINS, "GraphQL, l'avenir du REST" par François ZANINOTTO, "le handicap invisible" par Sylvain BRIANT sans oublier les interventions du maître d'hôtel Cyrille de LASTEYRIE @Vinvin, qui a orchestré le service à la carte des conférences. Et que dire de l'apéro géant qui a ponctué la soirée jusque tard...

Bravo encore à l'équipe de 70 bénévoles qui a su faire croître et pérenniser cet évènement pour le faire devenir, je cite "le rendez-vous annuel de l'écosystème du web lyonnais". Trois toques. Au moins.


Rendez-vous en 2019 : quelle nouvelle carte d'automne nous sera proposée ?
C. Réville
photos : WBM









Colloque international à l'occasion du centenaire de la République d'Arménie et de la Fin de la Grande Guerre 


CENT ANS APRES LE FRONT DE L'EST 
L'ARMENIE ET LE LEVANT ENTRE GUERRES ET PAIX

La participation est libre, avec inscription obligatoire sur le site : www.adcarly.org
Ces journées  réuniront une vingtaine d'éminents spécialistes, venus de France, d'Arménie, d'Allemagne, d'Angleterre, de Suisse et des Etats Unis d'Amérique, qui examineront en présence du public, le Front d'Orient qui a vu les destins de l'Arménie et de la France se rencontrer à la fin de la Première Guerre Mondiale,  à travers :

- la Légion arménienne dans l'armée française et l'abandon de la Cilicie,
- les prolongements dans le conflit syrien des mandats français au Levant,
- l'indépendance en 1918 et la fondation de l’État arménien,
- la Conférence de la Paix de Paris qui a reconnu les frontières de l'Arménie indépendante,


 Le colloque se tiendra le 9 novembre à la Bibliothèque Municipale de Lyon, 30 boulevard Vivier Merle, Lyon 3e
et le 10 novembre, à l'Université Catholique de Lyon, 23 Place Carnot, Lyon 2e


ADCARLY
Association pour le développement de la culture arménienne dans la région lyonnaise

vendredi 26 octobre 2018

1ères rencontres de la vidéoprotection à Lyon

La Ville de Lyon, l’Université Jean Moulin Lyon 3 et la revue Préventique
vous convient aux 
1ères rencontres de la vidéoprotection

sous la présidence d’honneur du Maire de Lyon

le vendredi 9 novembre 2018, de 9h30 à 17h00
dans les salons de l’Hôtel de Ville de Lyon
1 place de la Comédie – 69001 Lyon

Inscription obligatoire (places limitées) sur : https://goo.gl/forms/sROgcJLRG5RICiIv1

Ces rencontres s’articuleront autour de trois tables rondes afin de favoriser les échanges d’expertise et d’expérience, ainsi que de croiser les regards et les approches disciplinaires (juridique, technologique, opérationnelle, universitaire, etc.).

Elles réuniront, outre les intervenants, des élus, des juristes, des représentants des services de vidéoprotection des collectivités territoriales, des représentants des forces de l’ordre, des chercheurs et divers professionnels du secteur.

L’entrée est gratuite, sur inscription nominative, dans la limite des places disponibles.

Programme :
·         09h30 : accueil
·         10h00 : ouverture des rencontres
·         10h30 : 1ère table ronde – « Quelle vidéoprotection au quotidien ? Usages, partenariats et perspectives »
·         12h00 : buffet déjeunatoire (offert par la Ville de Lyon)
·         13h30 : 2ème table ronde – « Quels outils au service de la vidéoprotection ? Déploiements et avancées technologiques »
·         15h00 : 3ème table ronde – « Quel cadre pour la vidéoprotection ? Enjeux juridiques, éthiques et déontologiques »
·         16h30 : clôture

N’hésitez pas à relayer cette invitation auprès de vos services ou collaborateurs susceptibles d’être intéressés.

Pour toute information complémentaire, vous pouvez contacter :
Justin HAFFNER
Stagiaire auprès d’Étienne ROCHE
Cabinet du Maire de Lyon

jeudi 25 octobre 2018

DOSSIER : Les enjeux sécuritaires de
l’entreprise mondialisée
 

 
Editorial : texte intégral à télécharger en pdf
Stéphane Volant
DOSSIER
Les enjeux sécuritaires de l’entreprise
mondialisée - Floran Vadillo
Baromètre 2018 - Sécurité des collaborateurs
à l’international
Interview de Bruno Lefebvre
Les outils du directeur sûreté à l'international
Annick Rimlinger
« Dérisquer » l’investissement en zone complexe
Arnaud Kalika
Interview de Bernard Galéa
Une organisation d’entreprise au service
de la sûreté à l’international pour ses collaborateurs : le cas de Danone - Annick Rimlinger
L’obligation de sécurité et responsabilité juridique de l’entreprise mondialisée
Cas des salariés des entreprises françaises détachés ou expatriés - Anne Quentier
Sécurité des hôtels : un aspect fondamental de la politique voyage - Natacha Crnjanski & Charline Gelin
Assurer les déplacements en zones sensibles : le cas des assurances Kidnap & Ransom
Romane Lecoy
Interview d’Emmanuel Pitron
Les enjeux de l’éthique pour les entreprises exportatrices - Isabelle Guibert
Magazine Sécurité & StratégieCommander le Magazine Sécurité & Stratégie
Logo CDSE
CDSE - 6, place d’Estienne d'Orves - 75009 Paris - France - Tél : 01 72 317 318 - Fax : 01 42 93 75 75 CONTACT : contact@cdse.fr - www.securite-strategie.fr |

mercredi 24 octobre 2018

Une exposition partielle (Portraits de 40 Poilus) dans l'ex prison des femmes de Montluc


Mémorial National de la prison de Montluc
4 rue Jeanne Hachette 69003 LYON. 

jusqu'au 29 décembre 2018 - du mercredi au samedi de 14 h à 17h 30.


Pour info : extrait ci-dessous d'une information sur le site internet du Mémorial National de la prison Montluc

"L’association des Rescapés de Montluc, créée en 44 après la Libération, propose  une exposition gratuite qui veille à présenter les portraits de 40 personnes incarcérées à Montluc.
Mise en scène dans l’ancienne prison des femmes - d’ordinaire inaccessible à la visite, l'exposition se compose de photos, de témoignages. 
Au cœur de cette exposition, l’ouvrage de Bruno Permezel où sont recensés 80 portraits d’incarcérés."




L’auteur signera son livre les 26 et 27 octobre, aux heures d’ouverture de la prison.





mardi 23 octobre 2018

La nouvelle promotion de l'IHEDN (214e SR Rouen, Caen, Lille) est officialisée

Arrêté du 11 octobre 2018 portant désignation des candidats retenus pour suivre la 214e session en région de l'Institut des hautes études de défense nationale qui se déroulera à Rouen, Caen et Lille du 13 novembre au 20 décembre 2018

NOR: PRMX1827203A
ELI: Non disponible

Par arrêté du Premier ministre en date du 11 octobre 2018, sont désignés pour participer à la 214e session en région de l'Institut des hautes études de défense les candidats suivants :
1. - Candidats à titre français :
M. ABDALLAH (Sofien), chargé de mission auprès de la secrétaire générale de la direction générale du Trésor.
M. ADLER (Mickael), officier de sapeurs-pompiers, commandant de compagnie et chef de centre au service départemental d'incendie et de secours de Verdun.
M. ARBI (Karim), aumônier du culte musulman de la zone de défense de Paris Ile-de-France.
M. AUBRUN (Jean-Marie), directeur adjoint du conservatoire à rayonnement régional de Douai.
M. BAZIN (Thierry), chef de service délégué électromécanique à Electricité de France - centrale nucléaire de Paluel.
M. BENAMIRA (Karim), professeur au lycée La Roquelle à Coutances, académie de Caen.
M. BESNARD (Marc), huissier de justice à Orbec.
M. BERSANI (Pierre-Henri), ingénieur cadre technico-commercial au sein de la direction générale de l'armement.
Mme CLOUCHE (Isabelle), professeur au collège Françoise Dolto à L'Aigle, académie de Caen.
M. COLAS (Vincent), responsable communication du groupe HUMANIS.
M. DANIEL (Thierry), délégué territorial Nord-Est régions Hauts de France et Grand Est GRT Gaz.
M. DARRAS (Thierry), lieutenant-colonel de sapeurs-pompiers, chef de groupement analyse et couverture des risques au service départemental d'incendie et de secours de l'Eure.
Mme DARU (Stéphanie), commissaire en chef de 2e classe, chef du bureau « Etudes-Synthèse », correspondant interministériel à la sous-direction politique-études-prospectives au sein de la direction des ressources humaines du ministère des armées.
M. DE LA CRUZ (Romuald), lieutenant-colonel de gendarmerie, chargé de projets auprès du commandant de la région de gendarmerie Hauts-de-France et du commandant de la gendarmerie pour la zone de défense et de sécurité Nord.
M. DUROCHER (Yannick), lieutenant-colonel de sapeurs-pompiers, adjoint au bureau de la sécurité civile de l'état-major interministériel de la zone de défense et de sécurité ouest.
Mme FROIDURE (Astrid), fondatrice et présidente de l'association Normandie Welcome, consultante en management et gestion de projet.
M. FRUSTIE (Mathieu), colonel de gendarmerie, commandant adjoint de la région de gendarmerie des Hauts-de-France et commandant en second le groupement de gendarmerie départementale de la Somme.
M. GAYET (Edouard), secrétaire général du pôle aménagement et développement territorial au conseil départemental du Pas-de-Calais.
M. GERARD (Jean-Marc), délégué à l'information stratégique et à la sécurité économiques pour la région Hauts-de-France.
M. GERMAIN (Pierre), chef de projet/produit JAGUAR, groupe ARQUUS.
M. GOURIO (Yann), directeur régional adjoint à la direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du logement des Hauts-de-France.
M. GUEGUEN (Thomas), chargé de projet Facility Management, groupe KINGFISHER.
M. JACQUET (Stéphane), chef des services achat et juridique au sein du Commissariat à l'énergie atomique et aux énergies alternatives.
M. JERRARI (Khalid), chargé d'études à l'INSEE de Normandie.
M. JUNIAT (Marc), journaliste - auteur au sein de la société TRIPALIO.
Mme LANGLET (Laurence), professeur agrégé d'histoire-géographie au lycée Fénelon à Lille.
M. LAVAUX (Gilles), lieutenant-colonel de gendarmerie, commandant du groupe d'intervention régionale de la gendarmerie de Caen.
M. LEBLANC (François), colonel de l'armée de terre, chef d'état-major de l'état-major interarmées de la zone de défense et de sécurité Nord.
M. LHERBIER (Gilles), aumônier militaire du culte catholique de la région de gendarmerie des Hauts-de-France.
M. LUCEAU (Stéphane), conseiller de défense et de sécurité de zone Nord à l'agence régionale de santé des Hauts-de-France.
M. LUGBULL (Thierry), directeur général des centres hospitaliers de Saint-Lô et de Coutances.
M. MARCOUREL (Jean-Louis), capitaine de vaisseau, chef de la section « marine-services de soutien » du bureau des officiers généraux.
M. MARIAIS (Carlo), directeur de projet, gestion et développement du secteur de tir/défense au sein de la société SN EUROPARM SAS.
M. ODELOT (Benoit), directeur du service départemental du Nord au sein de l'Office national des anciens combattants et des victimes de guerre.
M. PLANCHON (Sébastien), lieutenant-colonel de sapeurs-pompiers, directeur départemental adjoint du service départemental d'incendie et de secours de l'Orne.
M. POUTY (Thomas), directeur du service départemental de la Manche de l'Office national des anciens combattants et des victimes de guerre.
M. PRANGE (Marc), commissaire en chef de 1re classe, directeur de l'école des fourriers de Querqueville, délégué militaire départemental de la Manche.
Mme QUIGNON (Catherine), cadre de santé hospitalière APHP hôpital Saint-Louis à Paris.
M. REGARD (Yann), gérant de la société NORMANDIE STRATEGIE ET PATRIMOINE
M. REGUL (Franz), responsable de l'expertise cyber-sécurité auprès du RSSI au sein de la Société générale.
M. ROBAS (Enguerran), attaché d'administration de l'Etat, adjoint au chef de cabinet du secrétaire général du ministère de l'intérieur.
M. RYTTER (Pascal), proviseur adjoint au lycée Lavoisier à Auchel.
Mme SCHIETTECATTE DESCREUX (Laure), professeur agrégé d'histoire-géographie en classe européenne au lycée général et technologique Jean-Baptiste Corot à Douai.
Mme SCOUARNEC (Aline), professeur agrégé des universités, responsable Master RH à l'Institut d'administration des entreprises à Caen.
M. STEINLE (Jérôme), responsable des systèmes d'information au sein de la société SOGET.
M. STIL (Stéphane), chef d'entreprise, gérant de la société STIL-Corp SARL et co-gérant de la société The A Group (T.A.G.) GmbH.
M. VANCASSEL (Christophe), directeur d'agence Pôle emploi mis à disposition du ministère des armées, chef de projets Pôle emploi au sein de l'Agence de reconversion de la défense.
M. VANPOULLE (Emmanuel), gestionnaire de patrimoine pour les clients haut de gamme expatriés au sein du Crédit agricole Brie Picardie.
VARCIN (Laurent), lieutenant-colonel de l'armée de terre, chef de la section budget du commandement des forces terrestres.
2. - Candidats à titre étranger :
M. ANDRIAMAHAZOARIVO (Alex), général de division aérienne, chef d'état-major auprès de l'état-major général de l'armée malgache.
M. OLIVA RAVENTOS (Joan-Enric), responsable recherche et développement et innovation au sein de la société CFCAI SAS.

NdlR : seulement 52 futurs auditeurs ; le format réduit des promotions semble se confirmer, nous étions encore environ 70 par session il y a quelques mois.

lundi 22 octobre 2018


1ères rencontres de la vidéoprotection
sous la présidence d’honneur du Maire de Lyon

le vendredi 9 novembre 2018, de 9h30 à 17h00
dans les salons de l’Hôtel de Ville de Lyon
1 place de la Comédie – 69001 Lyon

Inscription obligatoire (places limitées) sur : https://goo.gl/forms/sROgcJLRG5RICiIv1

Ces rencontres s’articuleront autour de trois tables rondes afin de favoriser les échanges d’expertise et d’expérience, ainsi que de croiser les regards et les approches disciplinaires (juridique, technologique, opérationnelle, universitaire, etc.).

Elles réuniront, outre les intervenants, des élus, des juristes, des représentants des services de vidéoprotection des collectivités territoriales, des représentants des forces de l’ordre, des chercheurs et divers professionnels du secteur.

L’entrée est gratuite, sur inscription nominative, dans la limite des places disponibles.

Programme :
·         09h30 : accueil
·         10h00 : ouverture des rencontres
·         10h30 : 1ère table ronde – « Quelle vidéoprotection au quotidien ? Usages, partenariats et perspectives »
·         12h00 : buffet déjeunatoire (offert par la Ville de Lyon)
·         13h30 : 2ème table ronde – « Quels outils au service de la vidéoprotection ? Déploiements et avancées technologiques »
·         15h00 : 3ème table ronde – « Quel cadre pour la vidéoprotection ? Enjeux juridiques, éthiques et déontologiques »
·         16h30 : clôture


Lien vers le programme détaillé.

dimanche 21 octobre 2018

Le dernier numéro de la revue DEFENSE NATIONALE est en ligne



Le numéro d'octobre consacré principalement au renseignement français est en ligne, avec des articles signés de la CNRLT, de la DGSE, de la DGSI, de la DRM, de la DRSD, de la DNRED et du Tracfin.

Retrouvez sur www.defnat.com les sommaires de toutes les revues publiées depuis 1939.
  • Nos dernières Tribunes ont notamment porté sur la diplomatie, le Rwanda, l'Impression 3D ou encore sur la lutte antidrogue des Gardes-Côtes américains.
  • N'oubliez pas les Florilèges mis en ligne chaque lundi.
  • Les e-Recensions d'ouvrages sont à lire en complément de celles publiées dans l'édition mensuelle.
  • Nos Brèves illustrent notre actualité.
  • Découvrez les Cahiers de la RDN consacrés au CHEM 2018 et aux actes d'un colloque (Société civile et communauté militaire).

Bonne lecture.
(numéro en.pdf ici. Abonnez-vous !)

samedi 20 octobre 2018


Sous la présidence de

Monsieur Jean Paul BRET Maire de Villeurbanne


Madame Joanna KOZINSKA-FRYBES et Monsieur Alberto BERTONI
Consule Générale de Pologne à Lyon Consul Général d’Italie à Lyon


L'Association des Anciens Combattants de 1ere Division Polonaise de Grenadiers
Les Descendants des Anciens Combattants Italiens
Royal Air Force Association
The Royal British Legion
L’Union Française des Associations des Combattants du Rhône et de Villeurbanne
Le Comité de Liaison des Anciens Combattants du Rhône
L’Association Nationale des Officiers de Réserve de l’Armée de l’Air
L’Association Nationale des Sous-Officiers de Reserve de L’Armée de l’Air
L’Union des Artilleurs du Lyonnais et de la Région
Le Souvenir Polonais en France
L'Association Franco-Polonaise de Lyon et Villeurbanne

Ont l'honneur de vous inviter à la

Cérémonie inter alliés
Dimanche 4 Novembre 2018 à 15 heures

NECROPOLE NATIONALE DE LA DOUA – Villeurbanne

En mémoire des Combattants, Aviateurs et Résistants
Britanniques, Polonais, Italiens, Belges
Morts pour la France et la Patrie


Renseignements : Alain DEVORNIQUE 04 72 78 33 05 alain.devornique@mairie-lyon.fr
NB : la cérémonie au carré Italien du nouveau cimetière de la Guillotière 0 Lyon 8e se déroulera à 9H45

vendredi 19 octobre 2018



Le numéro d'octobre consacré principalement au renseignement français est en ligne, avec des articles signés de la CNRLT, de la DGSE, de la DGSI, de la DRM, de la DRSD, de la DNRED et du Tracfin.

A consulter ici



Retrouvez sur www.defnat.com les sommaires de toutes les revues publiées depuis 1939. 

Nos dernières Tribunes ont notamment porté sur la diplomatie, le Rwanda, l'Impression 3D ou encore sur la lutte antidrogue des Gardes-Côtes américains.

N'oubliez pas les Florilèges mis en ligne chaque lundi.

Les e-Recensions d'ouvrages sont à lire en complément de celles publiées dans l'édition mensuelle.

Nos Brèves illustrent notre actualité.

Découvrez les Cahiers de la RDN consacrés au CHEM 2018 et aux actes d'un colloque (Société civile et communauté militaire).

jeudi 18 octobre 2018

A quelques mois du BREXIT : YES we DEAL ou NO we DON'T... des nouvelles des Douanes

Douane Magazine #11 - 4e trimestre 2018
DOUANE +
Cher(e)s abonné(e)s, votre lettre d'information Douane+ devient Douane Magazine. Vous pourrez désormais découvrir, au début de chaque trimestre, en plus des sujets d'actualité, des contenus originaux et exclusifs. Bonne lecture !

Accélérez à l’international avec la douane !

Éditorial

Télécharger le PDF du Douane Magazine #11

À LA UNE

L'opérateur économique agréé (OEA), le statut incontournable pour gagner à l’international.

L’OEA EN BREF

LES ACCORDS DE RECONNAISSANCE MUTUELLE

UNE MULTITUDE D'AVANTAGES

TÉMOIGNAGES

FLASH INFOS

GRAND ANGLE

FOCUS RÉGIONAL

Interview croisée
Agenda
Guides
Commerce extérieur
BOD
Avis aux importateurs
Datadouane
Télécharger le PDF du Douane Magazine #11
Twitter Google Youtube Linkedin Instagram Website
Douane France - www.douane.gouv.fr
Vous recevez ce courriel en tant qu'abonné à la lettre d'information DOUANE MAGAZINE