mardi 31 juillet 2018

Newsletter N°25 du Mémorial National de la prison Montluc
Visionner cette newsletter dans votre navigateur
Copyright © 2018 Mémorial National de la Prison de Montluc, Tous droits réservés.
Jean-Pierre TROADEC

lundi 30 juillet 2018

La revue stratégique de cyberdéfense du SGDSN

Saine lecture pour cet été : (re) lire le point du Secrétaire Général à la défense et à la Sécurité Nationale sur notre stratégie de cyberdéfense.

à télécharger ici.

dimanche 29 juillet 2018

Les travaux de l'IRSEM à votre disposition


La Lettre de l'IRSEM 2018



La Lettre de l'IRSEM - Juin 2018
Vie de l'IRSEM
- Dernières publications, Événements, Actualités des chercheurs
Veille scientifique
- Armement et économie de défense, Questions régionales Nord
À venir



2017 - La Lettre de l'IRSEM


Reconversion des militaires : une initiative remarquable dans nos régions, en particulier à Lyon

(c) le Progrès

samedi 28 juillet 2018

L'arrêté du 26 juillet 2018 portant désignation des candidats admis à suivre la trentième session nationale « sécurité et justice » (2018-2019) de l'Institut national des hautes études de la sécurité et de la justice est paru

Arrêté du 26 juillet 2018 portant désignation des candidats admis à suivre la trentième session nationale « sécurité et justice » (2018-2019) de l'Institut national des hautes études de la sécurité et de la justice

NOR: PRMX1820774A
ELI: Non disponible

Par arrêté du Premier ministre en date du 26 juillet 2018, sont admis à suivre la trentième session nationale « sécurité et justice » (2018-2019) de l'Institut national des hautes études de la sécurité et de la justice :
Aït Kheddache (Audrey), secrétaire générale de groupe au conseil de Paris ;
Batsch (Laurent), professeur à l'université Paris-Dauphine ;
Bauer (Thierry), colonel, ministère des armées ;
Berno-Cordes (Céline), chef de projet communication, conseil départemental de la Gironde ;
Bertaux (Pierre-Frédéric), directeur de cabinet, Conseil national des activités privées de sécurité ;
Bertrand (Mélanie), journaliste, BFM TV ;
Blanchard (Marie-Thérèse), chef-adjoint de la mission sûreté, EDF ;
Bonnet (Bernard), international travel security manager, Airbus sas ;
Bortolussi (Jean-Marc), adjoint au chef du service d'analyse de risque et ciblage, direction générale des douanes et droits indirects ;
Bouabane (Abdellah), lieutenant-colonel, gendarmerie nationale d'Algérie ;
Boussion (Caroline), administrateur à la direction de la législation et du contrôle, Sénat ;
Buisson (Sandra), journaliste spécialisée, Cnews ;
Bussac (Fanny), magistrat, Ecole nationale de la magistrature ;
Cardonne (Cyrille), directeur sûreté et intelligence économique, Sifaris ;
Chapat (Benjamin), proviseur, académie d'Aix-Marseille ;
Chareyre (Nicolas), magistrat, adjoint du membre national pour la France à Eurojust ;
Charles (Pauline), chargée de mission à la cellule nationale de coordination et d'appui à l'action territoriale du CIPDR ;
Charvet (Hubert), colonel, gendarmerie nationale ;
Chavanon (Nathalie), chargée de mission radicalisation auprès de l'UCLAT ;
Chieze (Guillaume), journaliste police-justice, RTL ;
Chuberre (Eric), colonel, gendarmerie nationale ;
Cornelis (Bruno), directeur-adjoint de la sûreté du groupe Thalès ;
Corron (Julien), directeur du cabinet du maire de Chambéry ;
Darasse (Lionel), chargé d'affaires protection physique, Commissariat à l'énergie atomique et aux énergies alternatives ;
Dartigalongue (Alain), fonctionnaire de sécurité et de défense adjoint, Centre national d'études spatiales ;
Demorgon (François-Sébastien), conseiller sécurité, académie de Créteil ;
Deprecq (Thomas), colonel, gendarmerie nationale ;
Doublet (Yves), commissaire divisionnaire, ministère de l'intérieur ;
Dubreuil (Marion), journaliste, RMC ;
Dudouit (Stéphane), colonel, gendarmerie nationale ;
Dumaz (Jean-Michel), directeur des programmes de sécurité et de défense, pôle de compétitivité Safe Cluster ;
Dupré La Tour (Joseph), colonel, brigade des sapeurs-pompiers de Paris ;
Edon (Samuel-David), directeur sécurité Europe et Moyen-Orient, Sephoras sas ;
Ehrhart (Ludovic), colonel, gendarmerie nationale ;
Faddeoui (Abdelhamid), dirigeant de société, Aetos sécurité privée ;
Fontaine (Stéphanie), journaliste-reporter ;
Fouchard (Pascal), commissaire divisionnaire, ministère de l'intérieur ;
Fourets (Florence), directrice chargée des projets régaliens, Commission nationale de l'informatique et des libertés ;
Frachon (Matthieu), journaliste ;
Francis (Cédric), vice-président, CGI France ;
Franco (Sharone), avocat ;
Gabouleaud (Laurence), ingénieur en chef de l'armement, ministère des armées ;
Gardanne (Claude), directeur interrégional adjoint, direction de la protection judiciaire de la jeunesse ;
Gaspari (Louis-Mathieu), colonel, gendarmerie nationale ;
Gotchaux (Delphine), grand reporter police-justice, Radio France ;
Grassegger (Céline), commissaire divisionnaire, ministère de l'intérieur ;
Gravel (Christian), préfet, ministère de l'intérieur ;
Grimault (Isabelle), sous-directrice de l'enfance et de la famille, ministère des affaires sociales et de la santé ;
Guillemette (Christophe), capitaine de frégate, secrétariat général de la défense et de la sécurité nationale ;
Helluy (Bruno), colonel, ministère des armées ;
Kokoreff (Catherine), consultante en stratégie, Product Managers Consulting ;
Lanata (Laurence), directrice des missions éducatives, direction de la protection judiciaire de la jeunesse ;
Larroque (Christian), ingénieur, chef de section, ministère des armées ;
Laumann (François), responsable de cellule, Agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs ;
Le Callennec (Isabelle), chargé de mission sécurité, cohésion sociale, Action logement ;
Le Gorgeu (Bertrand), directeur commercial, Ekinops ;
Legrand (Salomé), reporteur police-justice, Europe 1 ;
Le Grip (Constance), députée, vice-présidente de la commission des affaires culturelles, Aassemblée nationale ;
Lestel (Ludovic), conseiller juridique, secrétariat général de la défense et de la sécurité nationale ;
Levy (Joseph), président directeur général, ITQ group ;
Ludovicy (Léon), premier commissaire divisionnaire, police grand ducale, Luxembourg ;
Maire (Alex), directeur de la sûreté, CSD et associés ;
Manciot (Thierry), responsable cybersécurité affaires industrielles, Sanofi-Aventis-Groupe ;
Martel (Catherine), ingénieur en chef, police technique et scientifique ;
Martins (Marie-Rolande), directrice fonctionnelle des services pénitentiaires d'insertion et de probation, ministère de la justice ;
Matoua-David (Jessica), présidente fondatrice, Fargo consulting ;
Mercier (Pascal), directeur prévention et sécurité publique, agglomération Pau-Pyrénées ;
Merouche (Mounir), lieutenant-colonel, gendarmerie nationale d'Algérie ;
Miziniak (Philippe), commissaire divisionnaire, ministère de l'intérieur ;
Monin (Frédéric), colonel, gendarmerie nationale ;
Morcrette (Julien), gardien de la paix, chargé de mission auprès d'une organisation syndicale ;
Nauret (Denis), colonel, gendarmerie nationale ;
Netter (Agnès), secrétaire générale du conseil scientifique sur les processus de radicalisation ;
Pacaud (Stéphane), sous-directeur, Caisse nationale d'allocations familiales ;
Pellegrin (Robert), capitaine de vaisseau, ministère des armées ;
Perales Romeo (Cyrille), directeur unique de la sécurité, SAE POPB ;
Perea (Jean-Michel), commissaire en chef de 1re classe, ministère des armées ;
Perruche (Marie-Agnès), avocate ;
Place (Sandrine), dirigeante, agence Rep-Publica ;
Poucel (Loïc), délégué à l'accueil et à la sécurité des personnes et des biens, Radio France ;
Prat (Nicolas), médecin-chercheur, ministère des armées ;
Prigent (Guillaume), directeur adjoint du cabinet, Conseil national des activités privées de sécurité ;
Rahmani (Didier), colonel, conseiller sécurité intérieure, direction générale de la sécurité civile et de la gestion des crises ;
Rault (Philippe), directeur-adjoint, direction de la protection des populations de Seine-Saint-Denis ;
Roisin (Angèle), chargée de mission adjointe, direction de la protection judiciaire de la jeunesse ;
Samba-Sambeligue (Armand), avocat ;
Sciacaluga (Jean-Louis) ; conseiller maître, Cour des comptes ;
Skoric (Sylvia), conseillère en charge de la défense et de la sécurité intérieure, Assemblée nationale ;
Srecki (Richard), commissaire divisionnaire, ministère de l'intérieur ;
Thieblemont (Edouard), chef de bureau, direction de la protection judiciaire de la jeunesse ;
Trohel (Guillaume), colonel, ministère des armées ;
Vallette (François), directeur, Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire ;
Vasquez (Emilie), responsable sûreté et sécurité, Osica, CDC habitat ;
Vaur (Emmanuel), adjoint de département, ministère de l'économie et des finances ;
Wierzba (Stéphane), commissaire divisionnaire, ministère de l'intérieur.

La Lettre d'information du Chef d'état-major de l'armée de Terre




Bandeau PRAT 2018
Lettre du CEMAT Au contact n° 41
Pôle rayonnement de l'armée de Terre
Centre de doctrine et d'enseignement du commandement
École militaire - 1, place Joffre - 75007 Paris - 01.44.42.57.95
Conformément à l'article 34 de la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès et de modification aux informations vous concernant auprès du Pôle rayonnement de l'armée de Terre. A ce titre, nous tenons à vous informer que vos données personnelles sont enregistrées dans un fichier privé et sécurisé, et destinées uniquement à l'envoi de nos communications.
Par ailleurs, le Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD) est entré en vigueur le 25 mai 2018. Afin d'être en conformité avec celui-ci, il convient de nous assurer de votre consentement à recevoir nos informations sur nos parutions et nos actualités. Si vous souhaitez continuer à les recevoir, aucune démarche n'est à entreprendre. Si vous souhaitez ne plus recevoir d’informations de notre part, CLIQUEZ ICI.
Merci de penser à l'environnement avant d'imprimer ce message.

vendredi 27 juillet 2018

Parution prochaine du numéro de Défense de juillet-août 2018, consacré à la laïcité dans le monde de la défense.



Depuis plusieurs mois, la rédaction a réfléchi  à ce numéro d'été sur un thème peu abordé avec cette ampleur, et avec toute la pédagogie qui nous a semblé nécessaire et la neutralité qui s'attache à notre organisation associative.
On y trouvera notamment les trois axes qui caractérisent notre ligne éditoriale depuis 2 ans : la vision internationale, le lien avec le monde de la recherche (en l'occurrence histoire, sociologie, philosophie, science politique) et les aspects culturels (littérature, cinéma, interview culturelle) qui aident à appréhender la complexité.

Des personnalités exceptionnelles, réunies ici, ont ainsi accepté de partager avec nous  leurs repères et leurs éléments de discernement, dans ce numéro qui se propose de marquer une vraie étape sur un grand sujet d'actualité, sous l'angle de la défense.

Si la couverture rappelle les gerbes que l'on dépose pour honorer et faire mémoire, ces fleurs-là continuent aussi à croître dans le même terreau et ce sont précisément leurs différences qui génèrent la beauté de l'ensemble. L'actualité sportive nous le rappelle aussi.
Puisse cette image refléter notre organisation associative, que nous souhaitons contribuer ainsi à promouvoir, sous cet aspect exemplaire qui nous touche individuellement et collectivement !

L'ensemble de la rédaction vous souhaite un très bel été et vous remercie encore de nous lire et de nous faire connaître.

mercredi 25 juillet 2018

FORUM annuel des études de l'Union-IHEDN : réservez la date

Le Parlement européen de Strasbourg nous ouvrira ses portes pour le Forum des études annuel vendredi 9 novembre 2018.

Avec le soutien de la délégation générale de l'Union, le Forum est organisé cette année par l'AR 22 Alsace et son contenu est coordonné par Walter Bruyère-Ostells, à partir des contributions des différentes associations.

Les modalités précises (programme, questions pratiques) vous seront communiquées au début du mois de septembre.

mardi 24 juillet 2018

Travaux des auditeurs

Le Conseil d'Administration de l'Union a adopté le 3 juillet 2018 la thématique transverse qui servira de base au Forum des auditeurs 2019. Elle s'énonce comme suit : 

"du récit national au projet national,
les fondements de l'esprit de défense".

Comme les 3 thématiques précédentes, elle présente une multitude de points d'entrée possibles qui permettront à nos associations de choisir l'angle qui leur paraîtra le plus intéressant.
Une note de présentation est jointe à ce message. Ainsi continuera à s'affirmer la richesse de notre communauté.

Le calendrier reste celui des années antérieures. Un premier point peut être fait en décembre 2018. Les rapports devront être prêts pour juin 2019. La commission des études, sous la présidence du professeur Walter Bruyère-Ostells examinera les apports au cours de l'été 2019 afin d'établir le programme qui structurera le Forum des auditeurs à l'automne 2019.

Comme pour les précédents, ces travaux donneront lieu à une communication large y compris une publication à la Documentation française. Le lieu du Forum et l'association qui sera invitée à en assurer le soutien seront déterminés en septembre prochain.

Auditeurs intéressés à contribuer aux travaux du comité 2018-2019 : manifestez-vous auprès du secretariat@ihedn-rl-ar14.org

Par ailleurs, l'ouvrage retraçant les travaux des auditeurs pour la saison 2017-2018 est paru, à la documentation française (disponible sur commande) :






lundi 23 juillet 2018

Le CSM dans notre région

Le Centre du Service Militaire Volontaire (CSMV) d’Ambérieu en Bugey, stationné sur le site du Détachement air 278, est un projet de l’Armée de l’air au sein de la Région Auvergne-Rhône-Alpes une pleine réussite, dès son lancement.

La mission du CSMV consiste à recruter, former, et insérer dans le secteur civil des français âgés de 18 à 25 ans, sans formation et sans emploi. Notre spécificité, marque des armées, est de faire effort sur le savoir-être, afin de donner à ces jeunes gens les dispositions requises pour ensuite apprendre un métier. Une première incorporation de 50 Volontaires aura lieu le 29 janvier 2018, et une deuxième incorporation de 50 Volontaires supplémentaires aura lieu fin mars 2018. 

Si la campagne de recrutement pour l’incorporation du mois de janvier est désormais terminée, celle dédiée à l’incorporation du mois de mars débute à peine.

Vous trouverez en liens ci-après des informations supplémentaires :
-          Code du volontaire,
-          Dossier de candidature.



dimanche 22 juillet 2018

Un de nos porte-drapeaux reçoit la LEGION D’HONNEUR le 13 JUILLET à Lyon

Une photo de notre camarade Norbert MAITRE, ancien para du 1er Hussards Parachutistes, ancien d’Indochine et porte drapeau :

(photo Philippe Juste)

Les auditeurs des sessions nationales 2018-2019 sont nommés

Parution au JORF du 12 juillet 2018 de l'arrêté du 10 juillet 2018 portant désignation des auditeurs de la 71e session nationale « politique de défense », de la 55e session nationale « armement et économie de défense » et de la 4e session nationale « enjeux et stratégies maritimes » de l'Institut des hautes études de défense nationale (cycle 2018-2019) : 


Par arrêté du Premier ministre en date du 10 juillet 2018, sont admis à suivre la 71e session nationale « politique de défense » de l'Institut des hautes études de défense nationale (cycle 2018-2019) :
M. Alborna (Fabrice), colonel de l'armée de l'air.
M. Bastier (Luc), conseiller du directeur général, ministère des armées.
M. Beaucournu (François), colonel de l'armée de terre.
Mme Benchikh (Dalila), professeure agrégée économie-gestion, ministère de l'éducation nationale.
M. Bendell (Jérôme), vice-président projets stratégiques opérations aériennes et systèmes d'armes, Thalès.
Mme Bihr (Béatrice), secrétaire générale et directrice juridique, Téva Santé.
M. Boiteau (Emmanuel), colonel de l'armée de l'air.
Mme Boughammoura (Zouhour), responsable marketing produits, Arquus.
Mme Bouton de Moulins (Anaïs), journaliste, M6.
Mme Bradelle (Anne-Sophie), consultante en communication institutionnelle internationale, Havas Paris.
M. Brault (Olivier), colonel de l'armée de l'air.
M. Breton (Xavier), député de l'Ain.
Mme Burguburu (Julie), rapporteure publique auprès de la 8e chambre section du contentieux, Conseil d'Etat.
M. Cailliez (Nicolas), capitaine de vaisseau de la marine nationale.
Mme Caron (Véronique), secrétaire générale, préfecture de l'Orne.
M. Casanova (Jean-André), colonel de l'armée de terre.
M. Catar (Lionel), colonel de l'armée de terre.
M. Chabut (Nicolas), colonel de l'armée de terre.
Mme Chambras Lafuente (Laure), directrice de programmes équipements lanceurs spatiaux, Ariane group.
M. Chevrollier (Guillaume), sénateur de la Mayenne.
M. Cognard (Franck), journaliste, France Info.
M. Collette (Thierry), responsable du secteur composants de la stratégie numérique, CEA.
M. Colliex (Pierre-Edouard), commissaire divisionnaire, médiateur interne de la police nationale, ministère de l'intérieur.
M. Collomb (Alexis), professeur, CNAM.
M. Colomb (Frédéric), contrôleur des armées, contrôle général des armées, ministère des armées.
M. Constant (Tony), chef de mission préparation opérationnelle, service de défense, de sécurité et d'intelligence économique, ministère de la transition écologique et solidaire.
M. Corbel (Albert), secrétaire national, CFDT Défense.
Mme Daoudi (Mounia), rédactrice en chef adjointe, chef du service économie de radio France internationale, France Médias Monde.
M. Darrouzet (Laurent), administrateur civil hors classe, adjoint à la sous-direction du logement, secrétariat général pour l'administration, ministère des armées.
Mme Dassas (Nathalie), vice-présidente, The house of the rising stars foundation.
M. De Araujo (Patrick), chef de l'inspection des services, direction générale des douanes et droits indirects, ministère de l'action et des comptes publics.
M. De Ganay (Claude), député du Loiret.
M. De Guibert (Benoît), capitaine de vaisseau de la marine nationale.
Mme De Langeron (Stéphanie), directrice développement France, AREP.
M. Debaert (Christophe), ingénieur en chef de l'armement, direction générale de l'armement, ministère des armées.
Mme Degiovanni (Elodie), préfète déléguée pour l'égalité des chances, préfecture du Val-d'Oise, ministère de l'intérieur.
M. Delatte (Stanislas), capitaine de vaisseau de la marine nationale.
M. Denoyelle (Bruno), directeur des affaires publiques, CEIS.
M. Desmadryl (François), sous-directeur du budget, ministère de l'action et des comptes publics.
Mme Deye (Marion), rédactrice en chef de la Lettre A, Indigo publications.
Mme Dubost (Frédérique), avocate générale, ministère de la justice.
Mme Duclos (Caroline), directrice conseil, Sopra stéria.
M. Dupont de Dinechin (Emmanuel), chef d'entreprise, Altai Consulting.
M. Durandau (Jean-Marc), capitaine de vaisseau de la marine nationale.
M. Escorcia (Alexandre), directeur adjoint, centre d'analyse, de prévention et de stratégie, ministère de l'Europe et des affaires étrangères.
M. Furst (Laurent), député du Bas-Rhin.
M. Gaillard (Olivier), député du Gard.
M. Geay De Montenon (Philippe), colonel de l'armée de terre.
M. Haicault De La Regontais (Ronan), colonel de l'armée de terre.
M. Hilairet (Sylvain), ingénieur en chef de 1re classe, service des essences des armées, ministère des armées.
M. Ianni (Pascal), colonel de l'armée de terre.
M. Jacques (Jean-Michel), député du Morbihan.
Mme Jalvy (Célia), conseil en communication, Editorialist.
M. Kervran (Loïc), député du Cher.
M. Khellaf (Hakim), conseiller référendaire, Cour des comptes.
M. Kubik (Philippe), chef du service « qualité image », CNES.
M. Lagache (Alain), ingénieur en chef de 1re classe, service d'infrastructure de la défense, ministère des armées.
Mme Lambrecq (Cécile), conseillère à la commission des affaires étrangères, de la défense et des forces armées, Sénat.
Mme Larere (Séverine), maître des requêtes, Conseil d'Etat.
M. Lasconjarias (Guillaume), délégué à l'éducation de défense, ministère de l'éducation nationale, ministère de l'enseignement supérieur, de la recherche et de l'innovation.
M. Latil (Yann), colonel de l'armée de terre.
M. Laurentin (Jean), colonel de l'armée de terre.
M. Le Roch (Jean), commissaire en chef de 1re classe, service du commissariat des armées, ministère des armées.
Mme Lecoeuche-Parrossel (Hélène), directrice des programmes division défense, Safran.
Mme Lemaire-Motel (Marie-Aude), directrice marketing et communication, Essilor France.
M. Logak (Philippe), rapporteur à la section du contentieux, Conseil d'Etat.
M. Marchiani (Charles-Stéphane), avocat.
M. Moreau (François), président, Altédia.
M. Moutouh (Hugues), président, Kairos advisory.
M. Mulliez (Tanguy), responsable du développement, CILAS.
M. Neumann (Benjamin), chargé de mission à la cellule prevention des crises, sortie de conflit, Agence française de développement.
M. Passebecq (Ghislain), directeur offres et contrats, Nexter systems.
Mme Paul (Sylvie), médecin en chef, service de santé des armées, ministère des armées.
M. Perret (Christophe), commissaire en chef de 1re classe, service du commissariat des armées, ministère des armées.
Mme Petaux (Malgorzata), secrétaire générale, Technopole Bordeaux Technowest, Franco-polonaise
M. Phelut (Emmanuel), colonel de l'armée de terre.
M. Pin (Jean-Philippe), directeur, responsable de la coordination des risques, recherche et développement, Sanofi.
M. Pinget (Guillaume), capitaine de vaisseau de la marine nationale.
M. Pirman (Gilles), directeur de cabinet, conseil départemental de Seine-et-Marne.
Mme Poidevin (Estelle), administratrice, Commission européenne.
Mme Prevot (Marie), conseillère juridique de la secrétaire générale de la défense et de la sécurité nationale, SGDSN.
M. Puiseux (Bruno), responsable groupe du Lean pour les domaines marketing et ventes, Michelin
M. Real (Pierre), colonel de l'armée de l'air.
Mme Renucci (Maroussia), colonelle de l'armée de l'air.
M. Rety (Ghislain), colonel, direction générale de la gendarmerie nationale, ministère de l'intérieur.
M. Rougier (Alexis), colonel de l'armée de l'air.
M. Seligman (Marc-David), administrateur civil hors classe, mission des cadres dirigeants et supérieurs, ministère des solidarités et de la santé.
M. Serre (Ludovic), curé des paroisses de Notre-Dames-de-Lourdes et Sainte-Bernadette de Chaville.
Mme Simon (Anne-France), directrice administratif et financier, Neocles corporate.
M. Sueur (Olivier), administrateur civil hors classe, direction générale des relations internationales et de la stratégie, ministère des armées.
Mme Tinjod (Nathalie), fonctionnaire internationale, chargée de relations extérieures, Agence spatiale européenne
M. Tran Thanh (Guillaume), directeur des développements du système d'information, Dassault aviation
M. Vaudour (Pierrick), commissaire aux comptes, Ernst & Young et associés.
M. Verzotti (Bruno), ingénieur, responsable groupe des systèmes anti-aériens futurs, MBDA France.
M. Vinot (Jude), colonel, direction générale de la gendarmerie nationale, ministère de l'intérieur.
M. Wurtz (Laurent), responsable « commercial et contrats », zone Europe, Afrique, Moyen-Orient, service communication, Airbus defence and space SAS.
Ainsi qu'à titre d'auditeurs étrangers :
M. Friedl (Christian Hubert), colonel, Allemagne.
M. Saddouki (Samir), colonel, Tunisie.
M. Southorn (Mark), capitaine de vaisseau, Royaume-Uni.
M. Tarantino (Daniele), colonel, Italie.
Sont admis à suivre la 55e session nationale « armement et économie de défense » de l'Institut des hautes études de défense nationale (cycle 2018-2019) :
M. Addad (Abdelaziz), analyste, Auber & Duval, groupe Eramet.
Mme Andro (Annaig), directrice de programme, ministère des armées.
Mme Avundo (Anne), ingénieur technico-commercial, direction générale de l'armement, ministère des armées.
M. Bajard (Stéphane), colonel de l'armée de terre.
M. Bidard (Philippe), commercial grands comptes, Arquus.
M. Boniort (Laurent), ingénieur en chef de l'armement, direction générale de l'armement, ministère des armées.
M. Bonno (Erwan), directeur délégué adjoint, Engie-Inéo defense.
M. Bornet (Fabrice), capitaine de vaisseau de la marine nationale.
Mme Catrier (Anne), directrice de l'ingénierie des systèmes de renseignement, Airbus défense & espace.
M. Caumont (Laurent), responsable programme système de défense aérienne, MBDA France.
M. Cortial (Marc), responsable architecture d'entreprise et expert système d'information, Total SA.
M. Courtois (Sylvain), ingénieur essais en vol programme UAV, Dassault Aviation.
M. Devouassoux (Yannick), chef de programme « systèmes et défense antimissile », Ariane Group.
M. Dodet (Frédéric), ingénieur en chef de l'armement, direction générale de l'armement, ministère des armées.
M. Fayet (Fabrice), colonel de l'armée de l'air.
M. Fraisse (Christian), responsable département programme tourelle et véhicules blindés à roues, Nexter.
M. Fraysse (Hubert), sous-directeur adjoint « opérations » des systèmes orbitaux, direction du numérique, de l'exploitation et des opérations, CNES.
Mme Gacogne (Valérie), dirigeante, SARL Complexio.
M. Gasquet (Mathieu), directeur adjoint des programmes de navigation, Safran Electronics & Defense.
Mme Gipson (Séverine), députée de l'Eure.
M. Giroux (Eric), ingénieur technico-commercial, direction générale de l'armement, ministère des armées.
M. Guiheux (Gilles), directeur, Centre de recherches des écoles de Saint-Cyr-Coëtquidan.
M. Jammes (Raphaël), ingénieur en chef de l'armement, direction générale de l'armement, ministère des armées.
M. Julien (Pascal), colonel de la gendarmerie nationale, ministère de l'intérieur.
M. Lorne (Thomas), ingénieur en chef de l'armement, direction générale de l'armement, ministère des armées.
M. Marilossian (Jacques), député des Hauts-de-Seine.
M. Mestrallet (Luc), directeur commercial Europe et Asie centrale, activité Défense, Thalès.
M. Meynard (Jean-Baptiste), médecin en chef, service de santé des armées, ministère des armées.
M. Monsonis (Guillem), rédacteur en chef, journaliste, TTU.
M. Morel (Yannick), ingénieur en chef de l'armement, direction générale de l'armement, ministère des armées.
M. Moysan (François), ingénieur en chef de 2e classe des études techniques de l'armement, direction générale de l'armement, ministère des armées.
M. Muller (Florent), directeur du programme « connaissance et anticipation », ONERA.
M. Petit (Thierry), capitaine de vaisseau de la marine nationale.
M. Pointfer (Hugues), colonel de l'armée de l'air.
Mme Portier (Eva), ingénieure en chef de l'armement, direction générale de l'armement, ministère des armées.
M. Proffit (Jérôme), commissaire en chef de 1re classe, service du commissariat des armées, ministère des armées.
M. Raas (Jean-Louis), contrôleur des armées, contrôle général des armées, ministère des armées.
M. Robert (Didier), responsable communication et relations extérieures, ODAS.
M. Salmon (Erwan), ingénieur en chef de l'armement, direction générale de l'armement, ministère des armées.
M. Samb (Abdou), président, FRS Consulting.
Mme Sampic Berger (Delphine), responsable évenementiel, Gicat.
M. Serizier (Hubert), colonel de l'armée de terre.
M. Simon (Olivier), ingénieur en chef de l'armement, direction générale de l'armement, ministère des armées.
M. Soule (Bernard), ingénieur en chef de l'armement, direction générale de l'armement, ministère des armées.
M. Talarico (Fabrice), colonel de l'armée de terre.
M. Vacek (Denis), adjoint du directeur des relations humaines, direction des applications militaires, CEA.
Mme Vieville (Caroline), cheffe de cabinet du président de la commission de la défense et des forces armées, assemblée nationale.
M. Zanassi (Paul), capitaine de vaisseau de la marine nationale.
Ainsi qu'à titre d'auditeurs étrangers :
M. Bauer (Erik Mark), colonel de l'armée de terre, américain.
Mme Carrigg (Kelly), responsable de l'entraînement et administration, bureau de coopération de défense, ambassade américaine, américaine.
Sont admis à suivre la 4e session nationale « enjeux et stratégies maritimes » de l'Institut des hautes études de défense nationale (cycle 2018-2019) :
M. Accard (Stéphane), ingénieur des études et techniques de l'armement, direction générale de l'armement, ministère des armées.
M. Arpagaus (François), directeur de projet rénovation atlantique 2, thalès mission systems France.
M. Christol (Philippe), professeur des universités, directeur adjoint de l'institut d'électronique et des systèmes, université de montpellier, laboratoire IES.
M. Coquio (Fabrice), président, interxion France SAS.
M. De La Burgade (Thierry), commissaire en chef de 1re classe, service du commissariat des armées ministère des armées.
M. De La Motte (Grégoire), directeur financier, CETIM.
M. De Maleville (Gérald), directeur du développement commercial délégué, Suez.
M. Debrosse (François-Xavier), directeur projets stratégiques et logistique urbaine, Pickup-services.
M. Decarpigny (Pierre), responsable vetting maritime et fluvial, Total SA.
M. Didillon (Alain), directeur général adjoint « stratégie, Europe et international », Région Normandie.
M. Douard (Tristan), adjoint au maire de Lorient.
M. Drogi (Nicolas), ingénieur en chef de l'armement, direction générale de l'armement, ministère des armées.
M. Dubois (Max), consultant en communication.
M. Erades (Jean-Manuel), directeur des programmes cybersécurité, Naval group.
M. Grimaux (Guillaume), colonel de la gendarmerie nationale, ministère de l'intérieur.
M. Guellec (Jean-Pierre), administrateur du groupement d'intérêt économique dragages-ports, Grand port maritime de Rouen.
M. Guettier (Hubert), dirigeant, mandataire successoral et officier de marine marchande, Etude H. Guettier.
M. Hernandez (Yorgo), directeur amériques, OCEA SA.
M. Huglo (Frédéric), enseignant chercheur, référent défense de l'université de technologie de compiègne, ministère de l'enseignement supérieur, de la recherche et de l'innovation.
M. Jublot (Guillaume), directeur général des services et directeur du développement digital, Mairie de Draguignan.
Mme Lemberski (Cécile), responsable juridique, Fédération française des pilotes maritimes.
M. Luczkiewicz (Alexandre), responsable des relations et des actions outre-mer, cluster maritime français.
M. Malavergne (Laurent), capitaine de vaisseau de la marine nationale, ministère des armées.
M. Naddeo (Eric), président directeur général, Antargaz Finagaz.
M. Nennig (Xavier), responsable programme Exocet MM40 Block 3c, MBDA France.
M. Nico (Jacques), président directeur général, Entertrain SmartCanal.
M. Pennanguer (Stéphane), chef du service des politiques maritimes et des stratégies de la zone côtière, Région Bretagne.
Mme Sellier-Richez (Sandrine), directrice départementale adjointe des territoires et de la mer, déléguée mer et littoral de Loire-Atlantique M. Tavernier (Benoit), responsable de l'intégration avec le nouvel actionnaire Fincantieri, STX France.
M. Thomas (Hervé), détaché en qualité de délégué général, Armateurs de France.
Mme Trastour-Isnart (Laurence), députée des Alpes-Maritimes.
Mme Valenti (Alix), rédactrice en chef, Revue Naval Forces.
M. Wetterwald (Alexis), gérant, SARL Cabinet conseil Lexis.

Ainsi qu'à titre d'auditeurs étrangers :
M. Messina (Piero), administrateur responsable des relations avec les Etats membres et des projets stratégiques, Agence spatiale européenne, italien.
Mme Totsi (Iamvi), chef de projet, Caisse des dépôts et consignations, grec.
M. Van Acker (Jean-Christophe), directeur commercial, Société Anglo Belgian Corporation, belge.

samedi 21 juillet 2018

la Direction générale du numérique

Le ministère des Armées prend la mesure de la révolution numérique et met en place la Direction générale du numérique et des systèmes d’information et de communication (DGNUM), directement rattachée à la ministre des Armées et dont le décret fondateur vient d’être signé par le Premier ministre.

LA NOUVELLE DIRECTION GÉNÉRALE DU NUMÉRIQUE, CHEF D’ORCHESTRE DE LA TRANSFORMATION NUMÉRIQUE DU MINISTÈRE 

Le ministère des Armées prend la mesure de la révolution numérique et met en place la Direction générale du numérique et des systèmes d’information et de communication (DGNUM) directement rattachée à la ministre des Armées et dont le décret fondateur vient d’être signé par le Premier ministre. 

Remplaçant la Direction générale des systèmes d’information et de communication (DGSIC) créée en 2006, la DGNUM, dotée de pouvoirs élargis, doit assurer la cohérence globale des systèmes d’information et de communication du ministère des armées et améliorer les conditions dans lesquelles sont conduits les projets, notamment en permettant davantage d’agilité dans ces processus.

Cet objectif se traduit au travers de deux missions principales :
- orchestrer la transformation numérique au profit des armées, directions et services, en tirant parti des ruptures technologiques et en plaçant l’usager au cœur de la démarche ;
- assurer une gouvernance renforcée de la fonction SIC en lien étroit avec les trois grands subordonnés de la ministre (CEMA, DGA, SGA) et son cabinet.

La donnée étant au cœur de la transformation numérique, le DGNUM assume la fonction d’administrateur ministériel des données. A l’instar de l’administrateur général des données pour le niveau interministériel, il a pour mission de coordonner l’action des armées, directions et services en matière d’inventaire, de gouvernance, de production, de circulation, de partage et d’exploitation des données au sein du ministère des Armées ainsi que de favoriser l’accessibilité des données entre administrations ou dans le domaine public, dans un format ouvert et réutilisable.
Placée sous l’autorité du Vice-amiral d’escadre Arnaud Coustillière, elle est constituée d’une équipe de 50 personnes, civils et militaires, experts dans les domaines numérique et informatique.


vendredi 20 juillet 2018

Editorial : La loi Sapin 2 et les entreprises 
Compliance & Loi Sapin 
Agenda du Président 
Ethique des affaires 
Nous rejoindre

Lire l'intégrale ici.


Hommage à Henri Martre, un des pères fondateurs de l'IE en France

Henri Martre, l’un des pères fondateurs de l’intelligence économique en France, est décédé le 3 juillet 2018. C’est avec le rapport « Intelligence économique et stratégie des entreprises » dit « Rapport Martre » que le terme d’intelligence économique est né en France. Avec lui s’éteint une figure tutélaire de l’intelligence économique et plus largement des métiers de l’intelligence économique, raison pour laquelle le SYNFIE s’associe solennellement à l’hommage qui lui est dû.
Christian Harbulot, l’un des rapporteurs du rapport Martre, a accepté de nous parler de Henri Martre et de son rôle fondamental dans la naissance de l’intelligence économique en France.
« Pour commencer, le rapport n’aurait pas eu l’influence qu’il a connu si Henri Martre n’avait pas accepté de présider le rapport au commissariat général du Plan. A l’époque très rares étaient les grands chefs d’entreprise qui avaient pris conscience de l’importance du management de l’information dans le développement de l’économie et plus particulièrement de la compétition entre les économies.
Au début des années 90, pratiquement aucun grand patron n’avait une vision stratégique sur l’évolution du fonctionnement de l’entreprise ni sur l’évolution de la société de l’information. Et c’est toute l’importance du soutien de Henri Martre à la création du concept « d’Intelligence Economique » par le biais de la publication de son rapport en 1994. Henri Martre a eu aussi à ce titre une qualité essentielle, celle d’écouter ceux qui portaient le principe de cette nouvelle démarche. Trois personnes ont joué un rôle essentiel :
- Edith Cresson par son passage à Matignon qui avait compris cet enjeu ;
- Jean-Louis Levet, l’un de ses chargés de mission lorsqu’elle était Premier ministre qui fut muté au Plan peu après le départ de Cresson de Matignon ;
- Christian Harbulot qui fut nommé conseiller d’Henri Martre grâce au soutien d’Edith Cresson et de Jean-Louis Levet.
Les travaux préparatoires du rapport Martre ont été menés à la fois par l’équipe que dirigeait Jean-Louis Levet au Plan et en particulier par Philippe Clerc, et d’une part par l’équipe animée au sein de Stratco, filiale du groupe parapublic Défense Conseil International, et d’autre part l’équipe Intelco, dirigée par Christian Harbulot et le Général Pichot-Duclos qui l’a rejoint à cette occasion.
La grande intelligence d’Henri Martre est de ne pas avoir été directif et d’avoir laissé agir ses deux équipes. Les réunions de coordination ont permis de tenir le cap choisi par les créateurs du concept d’intelligence économique. Ce ne fut pas facile car il existait au sein du Commissariat Général du Plan deux groupes très influents ; les ultra-libéraux et les tiers-mondistes. Ces deux groupes étaient opposés à la démarche pour des raisons différentes. Henri Martre a su par son influence et sa notoriété protéger le déroulement des travaux du groupe de travail et assurer auprès du Commissaire de l’époque la publication du rapport final.
Lors de l’année et demie qui a précédé l’écriture du rapport, une étude de cas assez fondamentale et très originale sur l’échelle de la vente du mirage 2000-5 à la Finlande a été menée à bien. Il faut signaler l’importance de cette réflexion à laquelle ont participé l’ensemble des industriels présent dans le projet ainsi que les administrations concernées. C’était une première de faire un bilan sur un échec commercial et de souligner les différentes défaillances en matière de management de l’information. Mais cette étude de cas n’a pas été publiée dans le rapport Martre et c’est bien dommage.
Lors de la séance plénière qui donnait lieu à la restitution du cas, Henri Martre, qui voulut bien faire, posa une question aux deux rapporteurs de Dassault et Thomson : « Pourquoi n’êtes-vous pas venus me voir à l’époque où je présidais l’Aérospatiale, qui était le seul groupe français vendeur de matériel militaire aérospatial à la Finlande ? » Cette question au combien pertinente prit au dépourvu les représentants des groupes industriels présents qui n’étaient pas prêts à assumer les retombées « cognitives » d’une telle franchise. Cette étude de cas très démonstrative de 120 transparents a donc été censurée.
On ne peut pas reprocher à Henri Martre d’avoir posé la question qui est à l’origine de la censure, elle démontre au contraire à quel point cet homme avait pris conscience de l’importance d’un tel retour d’expérience, et surtout des conclusions à tirer sur nos contradictions et sur la difficulté de les dépasser. »
Henri Martre a notamment été parrain d’une promotion de l’Ecole de Guerre Economique.