mardi 31 mars 2015

Conférence organisée par la DMD74 sur les terres de nos camarades de l'AR Dauphiné-Savoies, le 30 avril

Fort du large succès rencontré en 2014 lors des quatre conférences, “Crises-conflits-intervention au Mali, un exemple d’instabilité africaine”, “Décision et performance sous haute tension, regards croisés”, “Cybermenaces et cyberdéfense, état des lieux et parades”, et “L’Arctique : quels enjeux stratégiques ? Quelle place pour la France ?”, nous avons l’honneur et le plaisir de vous inviter à notre nouvelle conférence qui aura lieu le

jeudi 30 avril 2015 à la salle Le Météore de Meythet.

Madame Daniela CERQUI et le Médecin général Xavier BIGARD traiteront le sujet :
“LE SURHOMME : MYTHE OU REALITE ?” 
en abordant les aspects scientifiques et éthiques.



lundi 30 mars 2015

Notre camarade le capitaine de réserve Michel Honoré reçoit le prix réserve-jeunesse 2015 pour une action individuelle : il encadre les jeunes étudiants pour mettre en place des échanges serrés avec nos régiments de La Valbonne : stages, séminaires des étudiants de l'IDRAC et visites, présence lors des événements et notamment lors de la dernière JNR.


L'association des auditeurs lui adresse ses plus chaleureuses félicitations.

dimanche 29 mars 2015

Un gala de l'AORL du meilleur cru.

Vendredi 20 mars, l'arrivée du printemps était annoncée par le fameux Gala de l'AORL.
Le général Chavancy, gouverneur militaire, et Jean-Luc Logel, président de l'AORL, accueillaient leurs quelque 180 invités au Cercle, grâce à l'organisation sans faille de Michèle Hingrez et d'Isabelle Gonon.



Ajouter une légende
Une soirée brillante. Vivement l'année prochaine...

Des nouvelles des associations amies


  • L'Union des Artilleurs du Lyonnais et de sa région nous informe : téléchargez leur lettre d'info ici.

  • La Fédération pour le Rayonnement et l'Entraide des Soldats de Montagne nous offre son dernier numéro là




Prochain LUNDI de l'IHEDN

La prochaine retransmission en direct des conférence mensuelle des «Lundis de l’IHedn» aura lieu le lundi 13 avril à 18h30 en salle Dauphiné du Quartier Général Frère de Lyon (7e).
Ces conférences sont ouvertes à tous les militaires et civils de la Défense, à tous les acteurs de la Sécurité du territoire, du milieu entrepreneurial et aux étudiants.

Lieu : Quartier Général Frère – 22 avenue Leclerc – 69007 LYON ; Bâtiment EMZD - Salle Dauphiné avant (2e étage). Parking possible à l’entrée du Quartier.

L'horaire, 18h30, est impératif.
Inscription obligatoire avant le lundi 13 avril, 10h.

Les personnes extérieures à la Défense devront se munir de leur pièce d’identité.
L’accueil se fera de 18h à 18h15 précises au poste de garde par les responsables de l’IHEDN Lyon qui les accompagneront du poste de garde vers la salle. Elles seront enfin raccompagnées à l’issue de la conférence.



samedi 28 mars 2015

Nos nouveaux supports de communication

Avec la montée en puissance du site internet de l’Union-IHEDN, la mise en service imminente de l’annuaire électronique des auditeurs, et l’audience chaque jour plus grande des échos de notre actualité sur les réseaux sociaux, les supports de communication de l’Union-IHEDN connaissent une évolution importante dont vous devez être informés :
-          L’annuaire imprimé dont l’édition 2015 – 2016 paraîtra en octobre, demeure le témoin de référence de la vitalité de notre fédération d’associations ;
-          La revue Défense à laquelle les auditeurs apportent une collaboration rédactionnelle très appréciée joue un rôle primordial pour la formation continue des auditeurs. Nous vous incitons à vous abonner à cette publication dont la qualité est reconnue par tous ses lecteurs.
-          Le nouveau site Internet de l’Union-IHEDN conçu pour annoncer et commenter tous les événements qui jalonnent la vie de l’Union-IHEDN et plus largement toutes les nouvelles qui intéressent les auditeurs est sans cesse actualisé avec le concours souhaité des associations. Vous êtes invités à le consulter quotidiennementhttp://www.union-ihedn.org/  
-          L’annuaire électronique des auditeurs est en phase de tests de bon fonctionnement. Vous pourrez prochainement accéder à votre fiche personnelle et, après l’avoir complétée, disposer, si vous êtes à jour de cotisation, de toutes les fonctionnalités de l’e-annuaire.
-          Comme prévu, La Lettre de l’Union a cessé de paraître le 1er janvier 2015 sous forme imprimée. Elles contenait des rubriques et des informations désormais disponibles dans des délais plus courts sur le site internet de l’Union. Dès que l’e-annuaire sera en service, une news-letter sera diffusée gratuitement aux auditeurs abonnés.
-          L’Union-IHEDN intervient quotidiennement sur les réseaux sociaux notamment Facebook (UNION-IHEDN) et Twitter (@UNION_IHEDN). Les auditeurs et membres associés disposant d’un ordinateur, d’une tablette et/ou d’un smartphone sont vivement encouragés à s’abonner.

Bien cordialement.
Gérard Fohlen-Weill
Président de l’Union-IHEDN



Carte visite ST

vendredi 27 mars 2015

Jeudi 2 avril : le Risque EBOLA, démonstrations et conférences

Dans le cadre de la « Journées Nationales du réserviste », une

Démonstration pratique et conférences autour du "Risque EBOLA"

est organisée en partenariat avec le Service de Santé des Armées et le régiment médical

par

l'Université Claude Bernard de Lyon 1 à la faculté de médecine de ROCKEFELLER 

8 avenue Rockefeller, 69008 Lyon - Bâtiment CIER, le CROUS et bâtiment principal



Programme :

  • 11 h 00 -14 h 00  Présentation statique et dynamique d’atelier d’habillage et de prise en charge d'un patient suspect de contamination
  • 15 h 15  début des conférences sur le thème EBOLA
  • 15 h 30  Pr Bruno LINA, Hospices civiles de Lyon : « le virus EBOLA ».
  • 16 h 00  Docteur Christophe LONGUET, Directeur Médical de la fondation Mérieux : Retour d’expérience : "Triage et management des patients au centre de traitement de la Croix Rouge de Macenta"
  • 16 h 30 Pr Christophe RAPP, chef du service des maladies infectieuses, Hôpital d’Instruction des Armées de Bégin : retour d’expérience : « Prise en charge des patients atteints du Virus EBOLA ».
  • 17 h 00 Clôture et échange autour d’une collation.

CODEX n°10 est paru

"La comparaison entre le monde militaire et celui de l’entreprise est parfois excessive, tant leur nature et leurs finalités diffèrent. Il est cependant un domaine où cette comparaison s’impose : celui de la stratégie. Laquelle nécessite une prise en compte réaliste et permanente de l’environnement, donc des informations susceptibles d’éclairer la conception, la décision de lancement puis le suivi de la manœuvre, au plus près de l’action et de ses inévitables aléas."

Cette nouvelle lettre CODEX – De l’information à l’action s’attache à relever les analogies que l’on peut observer, dans ce domaine, entre la conduite des opérations militaires, avec l’exemple récent de Serval au Mali, et le management des organisations, tel qu’il transparaît dans la littérature managériale anglo-saxonne. Elle est à lire ici.

jeudi 26 mars 2015

L'encadrement législatif de la réserve évolue ; l'organisation de la DGSE aussi

Le décret n° 2015-296 du 16 mars 2015 portant amélioration et simplification des règles de gestion de la réserve militaire est paru (à lire ici). 

Cce texte modifie le code de la défense ; il concerne tous les réservistes, opérationnels, citoyens, voire honoraires, de toutes les armes et la Gendarmerie.



La DGSE voit son organisation interne évoluer également : lire ici l'Arrêté du 10 mars 2015 portant organisation de la direction générale de la sécurité extérieure.

mercredi 25 mars 2015

Une fois de plus, les tables d'hôtes de l'IHEDN RL recueillent un vif succès.

En effet celle du 11 mars 2015 n'a pas dérogé à la règle.
Plus de 55 convives assistaient à la présentation de Monsieur Philippe BERNET (Ex Directeur adjoint du CIDEN d'EDF), qui a tenu en haleine un public très intéressé par son sujet, notamment sur la prise en compte de l'environnement dans la problématique de décontamination des centrales nucléaires françaises de première génération.

Affichage de DSC_2096.JPG en cours...

Après une présentation du CIDEN, Centre d’Ingénierie de Déconstruction et ENvironnement, Philippe  BERNET a souligné le rôle principal et essentiel de ce centre, par la prise en compte par EDF du démantèlement de ses réacteurs, entre dans le vif du sujet.

Le CIDEN doit maîtriser toutes les phases de la décontamination des 9 centrales nucléaires EDF définitivement arrêtées.
Il constitue l'expert reconnu, pour l'impact environnemental de la vie des centrales nucléaires, depuis leur construction, pendant leur exploitation et jusqu'à leur décontamination.
Enfin son action sur le choix des filières d'évacuation de tous les déchets nucléaires est aussi primordial.
EDF est le maître d'ouvrage de la décontamination, à ce titre elle assure l'entière responsabilité financière du programme de démantèlement des centrales.

M. BERNET explique que la partie démantèlement comporte plusieurs procédures techniques et administratives incontournables :
  • Prise d'un décret d'autorisation soumis à enquête publique.
  • Autorisation délivrée par l'Autorité de Sûreté Nucléaire.
  • Contrôlé par l'A.S.N.
Le CIDEN assure la maîtrise de la sécurité des opérations, du risque environnemental, de la sûreté des populations, de la filière d'élimination des déchets.

Philippe BERNET présente ensuite le programme de décontamination des 9 centrales nucléaires, dont les réacteurs comportent des caractéristiques différentes et donc des méthodes de décontamination un peu différentes :
- 1 réacteur à eau pressurisée
- 1 réacteur à eau lourde.
- 6 réacteurs de la filière Uranium naturel/graphite gaz
- 1 réacteur à neutrons rapides, le plus puissant de tous 1240 MW sis à Creys Malville comparé aux 70 MW du plus petit.

Puis il expose le planning prévisionnel prévu en 4 grandes étapes de 1999 à 2028 : opérations préalables, traitement du sodium, démantèlement du bloc réacteur/assainissement des locaux, démolition des bâtiments.
En fin d'exposé, Monsieur BERNET aborde le volet de la gestion de tous ces déchets. Il s'appuie sur un schéma en forme de pyramide qui représente l'importance des déchets produits par la déconstruction et leur filière, en fonction de leur activité de très faible à haute activité soit un total de 1 065 400 tonnes. Pour les déchets actifs, la construction d'une Installation de Conditionnement et Entreposage des Déchets Actifs (ICEDA) est en cours.
Jean-Paul Bernard


Ici les artiles de Gérard CHAUVY dans LE PROGRES sur nos deux dernières Tables d'Hôtes :
Affichage de IHEDN Tables d'hôtes 001.jpg en cours...

mardi 24 mars 2015

Les auditeurs jeunes sont actifs !

Retour sur la visite de la Base d'hélicoptères de la Sécurité civile samedi 7 mars – Aéroport de Lyon-Bron



Pour bien attaquer la thématique « sécurité civile » du mois de mars, le Mécanicien Opérateur de Bord (MOB), Jean-Philippe Doublier, nous a présenté la base d’hélicoptères de la Sécurité civile de Lyon et ses missions.
Dragon 69 assure prioritairement des missions de secours, même s’il est mis à contribution pour des évacuations sanitaires, des feux de forêt ou encore des missions de police. Les dernières données indiquent 650 missions assurées par Dragon 69 en 2014, chiffre en constante augmentation. Interrompus en pleine introduction par un départ de l’équipe de garde, nous avons eu le plaisir de voir l’EC 145 (en photo) décoller. Malgré ce contretemps, la visite s’est poursuivie l’après-midi grâce à la disponibilité de notre guide.

Bien que l’attachement territorial soit fort, les bases sont jumelées à compétences identiques pour assurer un renfort opérationnel en cas de besoin. C’est le cas entre Lyon et Clermont-Ferrand. La base de Lyon est dotée d’une autonomie financière et sa gestion est entièrement assurée par les équipes d’urgence. Il nous est apparu très clair que la disponibilité du personnel de la base était totale, tant du fait du rythme de garde (jusqu’à 5 jours de tour d’alerte) que de la réactivité qui leur est demandée (pas de logement sur la base, personnel rappelable sous 24h). Sur place, ce sont des profils variés et complémentaires qui se côtoient pour assurer la diversité des missions : pilote, MOB, médecin, infirmier, USSH (sapeur-pompier du GRIMP assurant l’hélitreuillage). La médicalisation introduite en 2008 a permis une plus grande capacité de réaction et une réponse plus pertinente aux besoins opérationnels.

M. Doublier nous a expliqué avec beaucoup de pédagogie, démonstration à l’appui, le fonctionnement du poste de pilotage et du treuil. Il nous a permis de monter à la place qui est la sienne dans l’EC 145 et de réaliser, de l’intérieur, tout ce qui se jouait en intervention.

Retour sur la visite du SDMIS et de la Caserne Lyon-Corneille, samedi 14 mars


Avec le Colonel Delaigue, Directeur Départemental des Services d’Incendie et de Secours (DDSIS)

Accueillis au cœur décisionnel du Service Départemental-Métropolitain d’Incendie et de Secours (SDMIS, ex SDIS 69), nous avons pu découvrir le plateau CTA/CODIS, relativement calme en ce samedi matin. Le Chef du Groupement Est, nous a présenté les missions et le fonctionnement opérationnel du SDMIS, à commencer par la définition des risques en présence dans le département (naturels, technologiques, sociologiques), essentielle à une bonne compréhension des problématiques qui se posent à l’organisation et à son personnel. Nous a ensuite été exposée l’organisation de ce plateau et ses différentes composantes : Centre de Traitement des Appels (CTA), Centre Opérationnel Départemental d’Incendie et de Secours (CODIS), débordement, Centre Opérationnel Zonal (COZ) de la Préfecture, etc. Le CTA reçoit tous les appels 18/112 du département. Aidés par un système informatique éprouvé, les opérateurs doivent faire preuve à la fois de réactivité et de patience dans le traitement de l’alerte. Au total, ce sont environ 600 000 appels reçus pour 100 000 interventions par an, soit une pollution importante d’appels ne relevant pas de l’urgence ou de la compétence des sapeurs-pompiers.

Le Col. Delaigue a pris la suite pour nous entretenir du fonctionnement stratégique des SDIS et du SDMIS en particulier. Après un panorama des fondements juridiques de la sécurité civile et des SDIS, le Directeur Départemental des Services d’Incendie et de Secours (DDSIS) nous a parlé de la tâche qui est la sienne, que nous avons comprise comme étant d’ampleur, avec une franchise très appréciée. Il est revenu sur les risques introduits plus tôt notamment en matière de terrorisme à travers une attaque NRBC. Pour clore la séance de questions, le DDSIS a expliqué les modifications impliquées par la création de la Métropole de Lyon en matière d’organisation et de gouvernance pour le SDMIS.



Débarquement du Bateau de Reconnaissance et de Sauvetage (BRS) de la caserne Corneille

L’après-midi, le Chef du Groupement Centre, nous a présenté les missions et la spécialité aquatique de la 1ère compagnie Corneille. La caserne, qui ne compte que des sapeurs-pompiers professionnels, est la plus petite en nombre mais celle qui réalise le plus d’interventions. Elle réalise à elle seule environ 10% des interventions de tout le SDMIS. Pour accomplir les missions de sauvetage aquatique, la 1èrecompagnie forme des sauveteurs de surface parmi son personnel et bénéficie de trois types de bateaux, en fonction de la problématique qui se présente.
Nous avons eu la grande chance d’embarquer sur le Bateau de Reconnaissance et de Sauvetage (BRS) pour un tour du Rhône et de la Saône qui restera dans les mémoires !


Télécharger ici le bulletin d'info ANAJ - RL du mois de mars, avec le programme des activités à venir.

lundi 23 mars 2015

Barkhane, Chammal, Sangaris : point de situation du 12 mars

Barkhane : du 1er au 10 mars 2015, la force Barkhane a participé à une opération tripartite de contrôle de zone aux côtés des forces armées maliennes (FAMa) et mauritaniennes (FARIM) dans la région de la forêt d’Ouagadou. Voir le point de situation de l'opération Barkhane au 12 mars 2015.

Chammal : cette semaine, la force Chammal a réalisé 57 missions aériennes au-dessus de l’Irak, lesquelles ont abouti à six frappes au sol dans les régions de Fallujah, Kirkouk et Mossoul. Voir le point de situation de l'opération Chammal au 12 mars 2015.

Sangaris : la semaine a été marquée par l’achèvement du processus de consultations populaires dans le pays, avec les dernières consultations conduites à Kaga Bandoro et à Birao. Voir le point de situation de l'opération Sangaris au 12 mars 2015.
(source : MinDef - Actualités)

dimanche 22 mars 2015

Atelier : L'intelligence économique en tant qu'outil de maîtrise et de positionnement pour les entreprises dans l'environnement international

Un atelier : "L'intelligence économique en tant qu'outil de maîtrise et de positionnement pour les entreprises dans l'environnement international" est proposé LUNDI 23 MARS de 15h à 18h au Skyroom / Tour Oxygène à Lyon

Introduction : Tawfik Bourgou 

L'intégration des menaces dans les stratégies d'entreprises en 2 ateliers :
  • Risques numériques : apprendre à déjouer les agresseurs et leurs modes opératoires par Benjamin Sueur 
  • La sûreté des entreprises face au prisme des dynamiques sécuritaires et des intérêts économiques → terrorisme/crime organisé, sûreté/sécurité par Jean-Claude Villerme 


La nécessité du management interculturel : savoir développer une négociation intelligente (la culture dans les négociations : La connaissance de l’autre : la nécessaire prise en compte de l’interculturel, comment appréhender l'autre/négocier/s'adapter) en 2 ateliers :
  • Les Besoins dans les RI, dans l’interculturel par Alain Perrot (en négociation), International Financing manager, CIC Lyonnaise de banque
  • La difficulté de négocier avec l'autre : l'avantage du travail en réseau (grâce à la dimension cluster opposable aux problématiques des PME) → en négociation



    Inscription préalable obligatoire à faire directement par courriel à : p.vial58@gmail.com

Armées d'Aujourd'hui est paru

Feuilletez le dernier numéro ici.

Un dossier spécial "les Femmes dans la Défense" fait la Une.

« On compte aujourd'hui près de 60 000 femmes dans la Défense. Elles représentent 15% des effectifs militaires et 38% des effectifs civils. En moins de 20 ans, l'armée française est devenue l'une des plus féminisée au monde. » C'est dans ces propos que Françoise Gaudin, haut fonctionnaire à l'égalité des droits pour le ministère de la Défense, ouvre le dossier « Femmes dans la Défense » du numéro de mars (n° 396) d’Armées d’Aujourd’hui.


A l'occasion de la journée internationale de la femme, le 8 mars, Valérie André, Bérengère, Morgane ou encore Mylène ont bien voulu témoigner de leur parcours et engagement au sein de l'institution. De l'historique de la féminisation des armées françaises au portfolio, en passant par un comparatif avec les armées britannique, allemande ou encore américaine, ce dossier complet nous rappelle que 7% des militaires projetés en opérations extérieures sont des femmes.

Un point de situation, une analyse ou un reportage seront consacrés aux opérations Chammal, Barkhane, Sangaris, et à la lutte contre Ebola, théâtres où l’armée française démontre son engagement. C'est donc naturellement que la question du droit des conflits armés et des droits de l'homme est soulevée dans la rubrique Enjeux.

Plus loin, découvrez les nouvelles orientations stratégiques de la Direction du renseignement militaire ou encore Sysiphe, un système aéroporté de recueil d'images. Le Forum international de la cybersécurité, les correspondants défense et le Journal de la Défense ont leur part belle dans les pages Focus défense.

Enfin, le lecteur découvrira l’art du leurre dans les pages détours, rencontrera le Père Danel ou enquêtera au côté du Service historique de la Défense.



Une nouvelle promo : la désignation des auditeurs de la 199ème session en région est parue au J.O.

L'arrêté du 19 mars 2015 portant désignation des auditrices et auditeurs de la 199e session en région (promotion Berty Albrecht) de l'IHEDN qui s'est déroulée à Aix-en-Provence et à Nîmes du 13 janvier au 20 février est paru : il est à consulter ici.


samedi 21 mars 2015

Journée Nationale des Réservistes

Etalées sur plusieurs semaines, le JNR sont l'occasion de nombreuses initiatives visant à rapprocher la Nation de sa Réserve militaire.

Samedi dernier, à l'initiative du commandement et des associations de réservistes, le 68ème Régiment d'Artillerie d'Afrique accueillait une centaine de jeunes lycéens et étudiants autour d'une visite de l'unité, de démonstrations dynamiques sur le terrain et de conférences d'industriels de défense.

Après le lever de Couleurs, au son des marches chantées par les unités constituées, une Marseillaise émouvante était chantée par tous.

Le général PERALDI a rappelé les grands engagements de l'Armée vis-à-vis de la Nation, et les engagements de nos compatriotes envers son Armée.








Ah, les clefs USB, quel progrès...

Vous trouvez une jolie clef USB abandonnée, sans doute perdue... Discrètement, vous l'empochez et souriez intérieurement d'avoir gagné quelques giga-octets de mémoire pour pas cher.
Réfléchissez à deux fois avant d'enficher la chose dans l'emplacement prévu à cet effet...

On connaissait déjà les clefs infectées de virus, malwares et autres logiciels-espion (dont un modèle, vendu moins de trente euros, qui contient une carte téléphonique et envoie le contenu de votre disque dur à un numéro de téléphone pré-programmé : un must), mais voici l'arme absolue des plaisantins :
la clef USB tueuse de machines.

Lire à ce propos l'article du Monde Informatique.
(crédit photo D.R. - le Monde Informatique)

Et faites attention avec les clefs : n'utilisez que celles que vous avez achetées vous-même, de grande marque et dans un magasin ayant pignon sur rue (pas sur internet évidemment), sorties du blister vous-même et qui ne se soient jamais promenées ailleurs que dans votre poche (même cinq minutes).

Si vous devez récupérer un fichier sur une clef d'origine exterieure : branchez là sur un PC vide de contenu sensible, déconnecté d'internet, passez-là à l'antivirus et à l'anti-spyware à jour, explorez-la y compris les fichiers cachés (prudence s'il y a une différence, même de quelques octets, entre la taille du contenu global de la clef et la somme des tailles des fichiers lisibles ; proscrivez tout fichier "autorun" ou en .exe)...

Copiez le fichier désiré sur votre PC de test, débranchez la clef, connectez-vous et envoyez le fichier sur un cloud protégé  ; vous pourrez alors le charger sur votre PC de travail avec une certaine sérénité. Et encore...

Le PC de test est un matériel très utile, pour les clefs mais aussi les CD et DVD. Une machine un peu ancienne conservée après renouvellement du parc, ça va très bien, à condition de maintenir le système d'exploitation (Windows XP c'est mort) et les anti-tout à jour - à vérifier avant chaque utilisation. Pas besoin d'une grande capacité de traitement, et de toutes façons, aucun fichier ne doit y être conservé en mémoire.

mercredi 18 mars 2015

Assemblée Générale de l'ANOCR

Association Nationale des Officiers de Carrière en Retraite - Groupement du Lyonnais
(Rhône – Drôme – Ardèche – Loire)


Le groupement ANOCR du Lyonnais tiendra son assemblée générale le jeudi 19 mars 2015 dans les salons du cercle de garnison du quartier Général Frère.
Il me serait agréable si vous pouviez assister à 11h30, avec les représentants des Forces Armées et les représentants des autres associations patriotiques, aux conclusions de cette réunion annuelle qui participe à l’information et à la cohésion des membres de notre association.

Général (2s) François MESTRALLET

La Royale brille... Mais personne ne doit le savoir

Secret Défense, pour qui rien ou presque n'est secret, livre l'info :


"Surtout ne pas fâcher le grand frère américain... Et pourtant, la Marine française a réussi un très joli coup, dans la matinée du 5 (ou 6) février dernier, au large des côtes atlantiques des Etats-Unis. Dans le cadre d'un exercice interallié, baptisé Comptuex 2, le sous-marin nucléaire d'attaque Saphir est parvenu à couler fictivement le porte-avions USS Theodore Roosevelt.

L'information a été diffusée sur le site du ministère de la Défense sous la forme suivante : «Le Saphir s'est glissé discrètement au coeur de l'écran formé par les frégates américaines protégeant le porte-avions, tout en évitant le contre-détection des moyens aériens omniprésents. Au matin du dernier jour, l'ordre de feu était enfin donné, permettant au Saphir de couler fictivement le Theodore Roosevelt et la majeure partie de son escorte», soit un croiseur et trois destroyers.

Oups ! C'en était trop. L'article a été supprimé sur internet mais rien ne se perdant définitivement, on peut toujours le lire en cliquant. Un autre article, écrit spécialement pour la version imprimée de Cols bleus, plus modérée, a survécue aux ciseaux d'Anastasie : «Après plusieurs jours de traque, sous la menace constante des avions de patrouille maritime P8 Poseidon et des destroyers de type Arleigh Burke, le commandant parvient à inscrire la silhouette massive du porte-avions nucléaire USS Theodore Roosevelt dans le réticule de son périscope. Encore quelques centaines de yards et il sera en portée de tir. Le central-opérations retient son souffle : le Carrier Strike Group (groupe aéronaval) guette la moindre indiscrétion pour une réplique aussi fulgurante que létale.»

Quoi qu'il en soit, bravo à l'équipage du Saphir !"

mardi 17 mars 2015

Union-IHEDN : Le SGDSN reçoit le président de l’Union-IHEDN

GFW + SGDSN Louis Gautier, secrétaire général de la défense et de la sécurité nationale, a reçu le 10 mars en entretien Gérard Fohlen-Weill président de l’Union-IHEDN, accompagné du contre-amiral Serge Thébaut, délégué général de l’Union.
Le président Fohlen-Weill a présenté les associations que fédère l’Union et détaillé les missions qui leur sont confiées par l’Institut et par l’Union pour le rayonnement de l’esprit de défense. Le SGDSN qui a souligné la légitimité de l’IHEDN et des auditeurs à s’impliquer dans la démarche de cohésion nationale et de citoyenneté s’est montré très intéressé par le maillage territorial des associations régionales et par la diversité thématique de leurs travaux.
M. Louis Gautier qui honore chaque numéro de la revue Défense d’un point de vue très prisé des lecteurs a donné son accord pour réserver un entretien plus développé dans un prochain numéro de la revue.

lundi 16 mars 2015

Inflexion de la LPM : Jean-Yves Le Drian veut ouvrir cinq chantiers



La Loi de programmation militaire, on le sait, va être actualisée en juin, "pour adapter l’organisation des armées […] et leur permettre d’apporter une protection adaptée à l’évolution des menaces et aux besoins de protection des Français", comme l'a dit François Hollande ce matin.

Le Parlement débattra, doctement mais fermement certainement, puis votera sans aucun doute le lancement du chantier, certes annoncé dès 2013 mais accéléré par l’évolution de la situation intérieure/extérieure (Ops Barkhane où les effectifs vont être légèrement renforcés, Sangaris, Chammal et Sentinelle) et les besoins accrus de la Défense.

Il ne s’agit pas de détricoter la LPM mais de retricoter les armées, et en particulier l’armée de terre. Jean-Yves Le Drian, qui assure avoir "le nez dans le guidon sur les affaires de défense", le rappelle: "Les fondamentaux restent là".

Pour autant, il est bien décidé à initier "cinq inflexions".



1- Les effectifs. 10 200 militaires sont actuellement déployés en opex et 7 000 en métropole dans le cadre de Sentinelle (avec ceux de "Vigipirate historique" et du soutien, on arrive à 10 000 hommes, pour surveiller 682 sites. Le niveau actuel devrait rester stable jusqu’au 1er juillet au moins).
Eh oui, le contrat opérationnel est largement dépassé ; d’où l’urgence d’une inflexion dans ce domaine-là. "Il faut revoir la trajectoire des effectifs pour tenir compte du très haut niveau d’engagement des armées", martèle JYLD.
Cette première inflexion ira au-delà le moratoire sur la réduction des réductions d'effectifs (7500 postes sauvegardés) annoncé par François Hollande lors de ses vœux. Mais JYLD se refuse à avancer un chiffre.
Seule certitude : c’est l’armée de terre qui va en profiter. D’ailleurs, le modèle "Armée de terre" est en cours de redéfinition dans le cadre du chantier "au contact".

2- Adapter les priorités. Même si le ministre refuse de détailler les mesures, l’orientation est clairement au renforcement. Et il interviendra dans les domaines suivants: forces spéciales, drones, cyber et renseignement( moyen ISR en particulier).

3- Equiper. Le ministre entend "lever les hypothèques sur certains équipements (Rafale par exemple). Il veut aussi s’assurer que les bons engagements seront tenus (sur les drones par exemple dont trois nouveaux exemplaires seront commandés "à l’été").
Parmi les urgences qui tiennent à cœur à JYLD: les hélicoptères. D’où "un plan spécifique pour des hélicoptères de manœuvres" (de quoi ravir Airbus D&S).

4- Des ressources financières. L’urgence est toujours de crédibiliser les ressources financières nécessaires à la LPM. Il s’agit d’être "au rendez-vous des 31,4 milliards" et pour cela, les sociétés de projet sont vitales (deux SdP, sans partenaires privés ou étrangers, sont envisagées, l’une pour les Fremm, l’autre pour les Atlas). Reste que les inflexions anticipées auront un coût, surtout (et JYLD le reconnaît) si le périmètre des effectifs s’élargit. Le futur débat au Parlement risque donc de porter, non pas sur l'opportunité du renforcement, mais sur les fameuses REX qui permettraient de boucler le budget de la Défense mais dont l'incertitude le plombe plus que tout.

5- Association. Suite à l’arrêt de la CEDH, le ministère veut combler "le vide juridique" en reconnaissant des associations au niveau national.
Sera précisée aussi dans la LPM infléchie la question de l’éligibilité des militaires (aux élections municipales en particulier).

dimanche 15 mars 2015

Une conférence, pour ne pas oublier.

Conférence sur “Dien Bien Phu – Le sacrifice” donnée par la Col Allaire avec projection du film de Philippe Delarbre.
mercredi 18 mars à 18h00
au Cercle de garnison de Lyon-quartier Général Frère

dîner possible à l’issue sur réservation à : anocr.lyonnais@orange.fr

Un peu de lecture pour ce dimanche...

Le bulletin militaire d'information est paru :
en deux partie comme souvent, tant il est dense...
Et deux numéros d'un coup, pour être sûr d ne pas s'ennuyer !

samedi 14 mars 2015

L'action du Trinôme Académique : un point 2014-2015

Les trinômes académiques en 2014 – 2015 : une nouvelle progression

Les trinômes académiques ont été créés en 1987 sous l’impulsion de Louis Quinio, président de l’Union-IHEDN, et Pierre Guarrigue, Inspecteur général de l’Education nationale, doyen du groupe d’histoire-géographie.

Depuis bientôt trente ans, ils sont le cadre de l’engagement des auditeurs en faveur du lien défense-Nation, de la culture de défense à l’école. La loi de 1997 suspendant l’appel sous les drapeaux leur a donné une responsabilité nouvelle avec la création du « parcours de citoyenneté » et chargé l’Education nationale de l’enseignement de défense au collège et au lycée. C’était mettre en demeure les trinômes académiques de fournir aux enseignants les bases de cet enseignement, en appui de l’action de formation continue menée par l’Inspection générale de l’Education nationale, mais aussi de motiver les professeurs pour en savoir plus et contribuer activement à l’esprit de défense.

Car il convient de distinguer clairement trois niveaux :

  • Les connaissances et compétences, qui figurent dans les programmes scolaires en application de la loi de 1997 et que tous les professeurs doivent enseigner et tous les élèves acquérir.
  • L’esprit de défense, qui doit être proposé à tous mais relève du libre choix de chacun.
  • L’engagement au profit de la défense, au sein de la réserve ou dans le cadre des trinômes.


Depuis 1997, une enquête annuelle analyse l’activité des trinômes académiques. Elle répond à trois questions :
L’évaluation de l’activité globale de chaque trinôme, et la mise en lumière des progressions comme des difficultés rencontrées.
Une typologie des actions qui oblige à un véritable suivi des publics et à l’élaboration d’une stratégie.

Cette enquête, dont la plupart des éléments sont maintenant stabilisés, permet de suivre dans le temps l’activité de chaque trinôme.

La participation des élèves : stabilisation

La première tâche des trinômes n’est pas d’organiser directement des activités au profit des élèves, mais de former les professeurs aux problématiques de défense. Au fil des années, ce volet a néanmoins pris de l’importance pour deux raisons :
Un certain nombre d’opérations (rencontres avec la défense, rallyes citoyens) doivent être organisées à un niveau qui dépasse celui de l’établissement.
Le contact direct avec les militaires est fondamental.
L’adhésion des jeunes est pour les enseignants une puissante incitation à l’action.

En 2012-2013, les trinômes avaient touché 565.000 élèves, contre 532.000 en 2013-2014. Cette baise apparente s’explique par celle de la participation des élèves aux cérémonies du 8 Mai organisées au sein des établissements scolaires, grandeur difficile à contrôler et qui a baissé de 68.000 à 25.000. Les autres activités, qui se rapportent plus directement à l’activité des trinômes, ont touché 507.000 élèves (+9.000 par rapport à l’année précédente) soit 9,3% de l’effectif des élèves du second degré public et privé sous contrat et plus de la moitié d’une tranche d’âge.


REPARTITION DES ELEVES AYANT PARTICIPE PAR TYPES DE MANIFESTATION ET D’ETABLISSEMENT

Les personnels : une progression notable
En 2013-2014, 21.300 agents ont participé aux diverses activités proposées par les trinômes, soit une progression de 20%. Le tableau ci-dessous détaille cette progression sur six ans, académie par académie.


POURCENTAGE D’AGENTS TOUCHES PAR RAPPORT A L’EFFECTIF SECOND DEGRE EVOLUTION DU POURCENTAGE DE PERSONNELS TOUCHES EN METROPOLE
La progression la plus significative pour l’avenir de l’enseignement de défense concerne les Ecoles supérieures du professorat et de l’éducation (ESPE) chargées de former les futurs professeurs : plus de 3.200 agents en formation initiale, soit une progression de 57% par rapport à l’année 2012-2013.


REPARTITION DES PERSONNELS FORMES PAR TYPE DE FORMATION REPARTITION DES PERSONNELS TOUCHES PAR TYPE D’EVENEMENT ORGANISE

Un rendez-vous avec la Nation
Les événements dramatiques de janvier 2015 ont entraîné, chez les responsables politiques comme chez les enseignants et les élèves, une très forte demande de compréhension des enjeux et des données de la sécurité nationale. L’action de cohésion sociale ainsi menée, à un très faible coût pour les finances de la Nation, s’en trouve confortée.

La « Grande mobilisation pour les valeurs de la République » entamée par Mme Vallaud-Belkacem, ministre de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, ne saurait s’abstenir d’évoquer la question centrale de la défense concrète de notre pays et de ses valeurs, lorsqu’ils sont attaqués.

Les trinômes doivent être à ce rendez-vous, qu’il s’agisse de leurs activités propres ou de l’alimentation de la « réserve citoyenne de l’école », pour laquelle le président de la République a personnellement demandé aux plus hautes responsables militaires l’implication des armées.

Aller à la rencontre des enseignants, des jeunes, dans chaque établissement, changer d’échelle dans l’action des trinômes, c’est notre devoir d’auditeurs de l’IHEDN, et c’est à notre portée.


Olivier de Lavenere-Lussan – Session nationale AA 49
Président de la commission des trinômes de l’Union – IHEDN

Eric Barrault – Session nationale AA 40
Délégué pour l’éducation à la défense – Ministère de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche 

Commission Etudes et Formation de l'Union-IHEDN : du changement

Forum des études : un nouveau directeur
WBO (2) Walter Bruyère-Ostells (SR187 AR9) succède à Jean-Pierre Bois à la présidence de la commission Etudes et Formation continue de l’Union-IHEDN et prend en charge la direction du Forum national des études qui se tiendra cette année à Lyon, le 13 novembre prochain.

Walter Bruyère-Ostells est maître de conférences à Sciences Po Aix-en-Provence. Il est notamment l’auteur de L’Histoire des mercenaires de 1789 à nos jours (Tallandier 2011) et plus récemment de l’ouvrage Dans l’ombre de Bob Denard aux éditions Nouveau monde.

Jean-Pierre Bois qui a présenté son successeur au général de Courrèges, directeur de l’IHEDN, le 2 mars, a promis qu’il continuerait à participer activement aux travaux du Forum, notamment pour le forum national et les forums interrégionaux.
Nous rappelons à nos auditeurs que le Forum National des auditeurs se tiendra à LYON en novembre prochain.

Communication & Influence : la dernière lettre

Spécialiste du monde du renseignement, alliant la connaissance des actions de terrain à l'analyse stratégique, Éric Denécé est le directeur du CF2R, le Centre français de recherche sur le renseignement (www.cf2r.org).

Dans l'entretien qu'il a accordé à Bruno Racouchot, directeur de Comes Communication, Éric Denécé rappelle que l'influence se situe au cœur même des pratiques du renseignement, puisque les services spéciaux ont par nature vocation à exercer une influence clandestine au profit de l'État qu'ils servent. Une tâche d'une immense complexité dans un univers où les décideurs, dépouillés de toute vision stratégique, sont prisonniers de leurs dogmes, des médias, de "l'air du temps" et du règne de l'immédiateté. Lucide sur la perte d'influence de nos services, Éric Denécé n'en ouvre pas moins d'intéressantes pistes de réflexion en plaidant pour un retour urgent et vigoureux au réalisme (...)



Aviateurs, ouvrez grand vos oreilles et écarquillez les yeux

Prochaine conférence de la SLHADA :
(en voir plus encore sur http://slhada.fr/)




vendredi 13 mars 2015

2 avril : Journée Nationale de l’Ingénieur. A l'attention de nos nombreux auditeurs ingénieurs


La Journée Nationale de l’Ingénieur est organisée chaque année dans toute la France par Ingénieurs et Scientifiques de France (IESF) : présentation générale disponible sur http://www.iesf-jni.org/

La troisième édition aura lieu le 2 avril 2015 à Lyon,

Elle est organisée par IESF Lyon-RA, en partenariat avec le site Enviscope.com.
La Journée se déroulera en trois temps, comme la Journée 2014 qui avait pour thème "L'Economie circulaire". Le thème global de la journée est l’exploration de la révolution industrielle qui se profile à l’horizon 2025. Cette révolution industrielle a plusieurs facettes,notamment l’extension du rôle de l’information dans le fonctionnement des entreprises de production, non seulement avec le développement de la robotique, la numérisation des fonctions de l’entreprise, le monitoring, le pilotage à distance, l’impression 3D. Une autre dimension de l’industrie du futur est une contrainte croissante au niveau des ressources, matières, énergie, qui pousse à optimiser la conception des produits et des procédés, en imaginant l’usine du futur.

La Journée proposera des visites d'entreprises le matin, afin de montrer le développement du numérique dans l'économie en général, en particulier dans l'industrie.
L'après-midi sera consacré à deux ateliers: un atelier sur l'économie circulaire et les nouveaux outils pédagogiques du futur (illustré par la présentation d’un MOOC), et un second atelier consacré au concept naissant de l’Industrie 4.0.
La troisième partie de la journée, de 18 heures à 20 heures sera une table ronde conclusive accueillie par l'INSA de Lyon :

« Les ingénieurs au cœur de la France en 2025, Nouveaux métiers, nouvelles compétences »

Participeront plusieurs directeurs d'écoles d'ingénieurs, responsables d’entreprises, ainsi que la Présidente du CESER et le recteur de la Faculté Catholique.

Inscriptions ici.Twitter @IesfLyon

jeudi 12 mars 2015

La Lettre d'orientation 2015 des Associations d'Auditeurs a été signée par le général de Courrèges d'Ustou, directeur de l'Institut, et M. Gérad Fohlen-Weill, président de l'UNION-Ihedn

Depuis quatre ans, le directeur de l’IHEDN et le président de l’Union signent conjointement une lettre d’orientation annuelle destinée aux dirigeants des associations de l’Union. Les orientations 2015, objet d’une lettre signée le 4 mars par le général Bernard de Courrèges et Gérard Fohlen-Weill, s’inscrivent dans le cadre des objectifs fixés par le Livre blanc sur la défense et la sécurité nationale de 2013. Elles structurent le lien entre le réseau associatif de l’Union-IHEDN et l’Institut et visent à optimiser l’action de la « Communauté IHEDN ». Elles servent aussi de levier aux objectifs de formation, d’information et de transmission pour valoriser la mission fondatrice de l’Institut : la diffusion d’une « culture citoyenne de défense dans la Nation ».


Consultez vos représentants au Comité Directeur pour en savoir plus.

mercredi 11 mars 2015

Une conférence du général CHAVANCY : "Problématiques et Enjeux du Sahel"

Mardi 17 mars 2015 à 18h à l'Université Jean Moulin Lyon III

par le Général de Corps d’Armée Pierre CHAVANCY, Gouverneur Militaire de Lyon, Officier Général de la Zone de Défense et de Sécurité Sud-Est, Commandant de la Région Terre Sud-Est, et Patrick Louis, ancien député européen, professeur de géopolitique, auditeur et conférencier apprécié de nos Tables d'Hôtes, avec des témoignages d'officiers de retour d'OPEX.
Télécharger l'affiche ici.

mardi 10 mars 2015

CODEX n° 9 est paru

Le "monde en ébullition" récemment décrit par le supplément annuel des Echos, "L’année de l’économie 2014-2015", appelle un recours accru à l’analyse géopolitique. Or il apparaît que géopolitique et renseignement ont partie liée. "Pensée du courage, du grand large et du grand angle", la géopolitique a ceci de commun avec la culture du renseignement – et donc de l’intelligence économique et stratégique - d’accepter "la dureté des temps présents", pour aborder les difficultés inhérentes à l’action comme autant "de défis à relever, de batailles à gagner, de marchés à conquérir".


Tel est le thème retenu pour cette nouvelle lettre CODEX – De l’information à l’action. A découvrir ici.










lundi 9 mars 2015

Sécurité : INFO FLASH transmise par la Réserve Citoyenne Cyberdéfense



Ce « flash » de l’ingérence économique relate un fait dont des entreprises françaises ont récemment été victimes. Ayant vocation à illustrer la diversité des comportements offensifs étrangers susceptibles de viser les acteurs économiques, il est mis à votre disposition pour vous accompagner dans la diffusion d’une culture de sécurité au sein de votre société.

Vous comprendrez que par mesure de discrétion, le récit ne comporte aucune mention permettant d’identifier l’entreprise visée.
Pour toute question relative à ce « flash » ou si vous souhaitez nous contacter, merci de nous écrire à l’adresse : securite-economique@interieur.gouv.fr

Le document intégral est à télécharger ici.

Les Entreprises Partenaires de la Défense communiquent




Le directeur de la Direction interarmées des réseaux d'infrastructure et des systèmes d'information de la Défense (DIRISI) invité de la Lettre Entreprises & Défense



Le général de corps d'armée aérien Grégoire Blaire, directeur de la Direction interarmées des réseaux d'infrastructure et des systèmes d'information de la Défense, est l'invité du nouveau numéro d'Entreprises & Défense, la Lettre trimestrielle de l'Association des entreprises partenaires de la Défense.

Au sommaire également de ce numéro :
La Base Industrielle et Technologique de Défense (BITD).
La contribution des armées au plan Vigipirate « Alerte Attentat ».

Pour télécharger ce numéro d'Entreprises & Défense :  LIEN

L'Association des entreprises partenaires de la Défense.

dimanche 8 mars 2015

Repenser la guerre : théories, stratégies, capacités

L’Université Lyon III Jean Moulin et le CESID organisent un colloque national en hommage au professeur Hervé Coutau-Bégarie (1956-2012), en quatre table rondes et 24 interventions sur trois jours, du 10 au 12 mars 2015. Le programme peut être consulté ici : Repenser la guerre

Un sujet parfaitement en rapport avec les travaux de notre groupe de travail 2015.

Une journée d'échanges sur l'Ethique à l'Hôpital d'Instruction des Armées Desgenettes


Téléchargez le bulletin d'inscription ici.

FIÈVRE EBOLA en AFRIQUE : la contribution du Service de Santé des Armées

Une conférence des amis de l'Hôpital des Armées Desgenettes,

jeudi 12 mars à 20h. à l'HIAD.
Entrée libre.
Télécharger l'invitation ici

Que craindre de ces drones qui survolent la France en toute liberté ?

Depuis plus d’une année, des drones survolent des sites stratégiques français. Les enquêtes des services de sureté et de sécurité n’ont pas trouvé les pilotes des engins et leurs experts se disent impuissants à le faire. Comment ne pas se sentir menacé par ces engins non identifiés qui volent au dessus de nos têtes et dont nous ignorons l’origine et le but ? Comment est-il possible que les fonctionnaires concernés n’aient pas su prévoir et prévenir l’utilisation des drones à des fins malignes alors que ces engins existent depuis très longtemps et sont régulièrement utilisés dans les guerres ? Certes, des utilisations pacifiques ont été envisagées par des distributeurs (Amazon, Domino’s pizza) pour livrer des colis commandés sur Internet mais dans ce cas, le secret n’est pas justifié (...)


Lire l'article intégral ici.

jeudi 5 mars 2015

Michel Barnier a été nommé, le 17 février dernier, conseiller spécial pour la politique de défense et de sécurité européenne auprès du Président de la Commission européenne. Dans ses nouvelles fonctions, il participera, notamment, à l’élaboration de la contribution du Président aux travaux du Conseil européen en matière de politique européenne de défense.

mercredi 4 mars 2015

Les Auditeurs publient

 L’Administration de l’Etat : Le premier manuel opérationnel sur le fonctionnement de l’Etat
Patrick Gérard, 52e session nationale
LexisNexis, 38 €

Enrichi par la grande expérience administrative de son auteur, cet ouvrage s’adresse à l’organisation et au fonctionnement de l’administration d’Etat, qu’elle soit centralisée ou déconcentrée. Chaque sujet est accompagné d’exemples concrets qui présentent des usages et pratiques souvent peu connus. L’ouvrage répond notamment aux questions suivantes : Comment les dirigeants de l’administration de l’Etat sont-ils choisis ? Quelles sont leurs fonctions ? De quelle manière l’Elysée, Matignon et les cabinets ministériels disposent-ils de l’administration de l’Etat ? Par quel processus les bureaux élaborent-ils décrets et arrêtés ?
« L’Administration de l’Etat » s’adresse tout particulièrement aux étudiants en droit administratif, administration publique, affaires publiques, aux candidats aux concours de l’ENA et aux autres concours administratifs ainsi qu’à tous ceux qui partagent ou s’intéressent au fonctionnement de l’Etat.


 Libérez Tombouctou
Journal de guerre au Mali
Frédéric Gout (SN66)
Editions Tallandier – Témoignage – 18,90 €

Janvier 2013, opération Serval. Le colonel Frédéric Gout lance son régiment d’hélicoptères de combat dans le désert du Mali. Sa mission : libérer Toubouctou de la menace islamiste. Jour après jour, au coeur du conflit, il tient un journal de guerre.
« Le 11 janvier, j’ai reçu l’ordre de déployer mon groupement aéromobile au Mali. Lancés à la poursuite d’un ennemi déterminé, mes vingt hélicoptères sont de toutes les missions : débarquement à Bamako, prise de Tombouctou, course à l’ennemi vers Gao et Tessalit, destruction des djihadistes retranchés dans le massif des Ifoghas.
Mon récit raconte une aventure hors norme : celle du peuple malien soumis à la domination impitoyable de quelques-uns ; celle du quotidien de mes soldats, hommes et femmes, engagés dans une opération militaire dangereuse et inédite. La mienne, enfin, car, au-delà des combats, j’ai affronté de nombreux défis techniques, climatiques et humains.
Pendant trois mois, je n’ai eu que deux objectifs : libérer le Mali et ramener tous mes hommes vivants. »


 Jean Quenette, avocat, député, combattant, préfet-résistant, acteur économique – Un Lorrain dans le XXe siècle
Anne-Marie Quenette (27e session nationale)
Editions du Quotidien – 30 €

Des études consacrées à la sinistre période de l’occupation ont assez démontré que la Résistance ne fut pas le seul fait d’un seul et même élan patriotique répondant à l’appel du général de Gaulle.

Alors que certains ministres du gouvernement de Vichy avaient officiellement pactisé avec l’Allemagne nazie et l’Italie fasciste, un bon nombre de Français ont choisi de se battre sur place contre l’occupant, à tous les niveaux, au sein même de l’appareil de l’Etat.

Jean Quenette, l’une des principales personnalités de la droite nationale avant-guerre, avocat, conseiller général, député, et de 1940 à 1943, préfet régional de Laon puis de Bretagne et de Bourgogne, fut un de ces vichysto-résistants. C’est en fournissant à Londres d’importants renseignements sur les mouvements de l’armée allemande et ses bases sous-marines, en vue du débarquement allié, qu’il participa le plus activement à la Résistance.

Devenu suspect pour ses initiatives personnelles et révoqué par Vichy fin 1943, il fut contraint de passer dans la clandestinité pour échapper à la Gestapo.

En 1945, refusant, pour des raisons de principe, vu le caractère indéniable de ses faits de résistance, de solliciter la levée de son inéligibilité pour avoir voté les pleins pouvoirs à Pétain le 10 juillet 1940, Jean Quenette abandonna la carrière politique.

Inspiré par la plus légitime admiration d’une file pour son père, mais fondé sur une scrupuleuse documentation, principalement sur les archives personnelles, inédites, de Jean Quenette, ce livre brosse le portrait d’un combattant dont la vie entière fut vouée au culte de l’honneur de la patrie, de la justice et du droit.